Déplacements - Transports

« Allons vraiment « bouger autrement et durablement » ! »

Communiqué du CRPV

Témoignages.re / 23 septembre 2015

JPEG - 24.5 ko
Philippe de Cotte, Président du Comité Réunionnais de Promotion du Vélo.

Ce mardi 22 septembre, où se termine la célébration réunionnaise de l’édition 2015 de la Semaine Européenne de la Mobilité (SEM), le Comité Réunionnais de Promotion du Vélo (CRPV) tient à féliciter et à remercier tous les acteurs associatifs et institutionnels pour les nombreuses actions qu’ils ont organisées à cette occasion. En effet, durant toute cette semaine, des initiatives ont été prises dans toute l’île pour faire connaître et montrer concrètement les multiples atouts des modes de déplacements alternatifs au tout-automobile et au tout-pétrole.

Nous félicitons aussi les Réunionnaises et Réunionnais qui ont participé activement aux diverses rencontres, tables-rondes, randos-vélo et autres activités pour défendre cette cause et prouver ainsi leur attachement au développement à la fois de la multi-mobilité et de l’inter-mobilité à La Réunion. Dans cet esprit, la fondation récente du Syndicat Mixte de Transports de La Réunion (SMTR) est une avancée très positive car elle devrait favoriser les liens entre les divers modes de déplacements durables à mettre en œuvre.

Le CRPV a donc participé à plusieurs de ces événements coordonnés par le SMTR avec divers partenaires, comme par exemple des ateliers pédagogiques au collège de l’Oasis au Port, afin de montrer aux élèves les avantages des déplacements à vélo et les dispositions à prendre pour se déplacer ainsi en toute sécurité.

Des associations membres de notre organisation ont également apporté leur contribution à la SEM 2015, comme par exemple Vélo-Vie, qui a lancé un cycle de 4 réunions dans les diverses micros-régions de l’île sur les conditions de l’amélioration de la pratique du vélo. Nous pouvons également citer Trans’Port Vélo Ville, qui a participé à la mobilisation des usagers du vélo pour la rando-vélo intercommunale du TCO entre La Possession et l’Ermitage.

En fait, lors de la conférence de presse organisée pour lancer la SEM, nous avons ressenti entre les divers partenaires une volonté partagée de travailler ensemble à améliorer les conditions de la pratique du déplacement alternatif (co-voiturage, bus, vélo, liaison bus-vélo, projet de voie ferroviaire…). Mais lorsqu’on voit chaque jour la croissance des embouteillages sur nos routes, on constate qu’il y a encore énormément de travail à accomplir d’urgence pour passer des paroles aux actes et faire notamment de La Réunion une île cyclable.

Plus que jamais donc, donnons-nous la main entre services de l’État, collectivités, associations et partenaires privés pour aller réellement dans ce sens. C’est ainsi qu’à La Réunion nous pourrons vraiment au plus vite, comme le dit le logo de la SEM, « bouger autrement et durablement ».

Philippe de Cotte,
Président du CRPV


Kanalreunion.com