Déplacements - Transports

« Alon bouzé otroman ! »… mais avec la Nouvelle Route en Mer et sans le Tram-Train ?

Semaine Européenne de la Mobilité

Correspondant Témoignages / 16 septembre 2014

Ce lundi matin à Saint-Paul, des représentants de la DEAL (Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement), un service de l’État, ont organisé une conférence de presse pour présenter les objectifs et le programme des actions menées du 16 au 22 septembre à La Réunion dans le cadre de l’édition 2014 de la Semaine Européenne de la Mobilité. Des actions pour « influencer de manière durable la résolution des problèmes de mobilité », donc notamment « réduire les émissions de gaz à effet de serre, des pollutions et des nuisances » et « changer de comportement en matière de déplacement ».

Afin d’encourager les Réunionnaises et les Réunionnais à « bouger autrement » que par le tout-automobile, MM. Mariotti et Monclar de la DEAL ont donc exposé aux journalistes et aux partenaires publics et privés (associations, entreprises…) de la SEM présents dans la salle des projets pour aller dans ce sens. Ils étaient aux côtés de Fabienne Couapel-Sauret et Pierre Vergès, vice-présidents du Syndicat Mixte des Transports à La Réunion (SMTR) et de Philippe Beutin, directeur régional de l’ADEME (Agence de l’Environnement de la Maîtrise de l’Energie).

Des « alternatives au tout-voiture »

Ces agents de l’État et élus ont exposé pendant une bonne heure les diverses mesures en cours d’élaboration entre les collectivités réunionnaises, les représentants du ministère délégué au Transport et des partenaires privés pour « imaginer d’autres moyens de se déplacer : à pied, à vélo, en bus-vélo, en bus, en co-voiturage ou en moto-partage ». Les uns et les autres ont également souligné que « des conseils en mobilité » seront donnés au peuple réunionnais « pour faire connaître les alternatives au tout-voiture ainsi que les initiatives en cours à pérenniser ».
Parmi les nombreuses actions organisées à cette fin durant la SEM, on peut citer notamment la rando vélo gérée par le Territoire de la Côte Ouest (pour plus d’infos, voir le site du TCO. On peut également citer les déplacements en bus à 1 euro le samedi 20 septembre, la mise à disposition du vélo à assistance électrique pour les salariés ou l’organisation du co-voiturage pour les déplacements des salariés tout au long de la semaine.

Détournement

Ceci dit, on peut se poser des questions sur les contradictions entre les proclamations de certains organisateurs de cette SEM 2014 et certaines de leurs décisions politiques qui vont à l’encontre de leur appel à « bouger autrement ». En effet, comment peut-on lancer un tel appel et en même temps vouloir réaliser un projet aussi catastrophique sur le plan environnemental et financier que la Nouvelle Route en Mer ?
De même, comment peut-on plaider en faveur d’une politique des déplacements durables et en même temps casser un projet aussi essentiel pour La Réunion que le Tram-Train, en détournant 435 millions d’euros prévus par l’État en partenariat avec la Région Réunion avant 2010 ? Un détournement qui rend virtuel le projet de ‘’Réseau de transport guidé’’ évoqué ce lundi et dont il sera certainement question lors des conférences de presse tenues ce mardi par l’Alliance et par les Verts…


Kanalreunion.com