Déplacements - Transports

Arrêtons tout de suite le gaspillage

Future route du littoral et l’exemple de Fukushima

Témoignages.re / 11 juillet 2011

Tout comme au Japon, les Réunionnais seront obligés à payer pendant des dizaines d’années les conséquences d’une erreur de conception. Stoppons tout de suite ce caprice d’un élu UMP.

« Le Premier ministre japonais a déclaré samedi 9 juillet que la décontamination du site de la centrale nucléaire de Fukushima prendrait plusieurs dizaines d’années. Naoto Kan présentait pour la première fois un programme de très long terme pour cette opération », c’est ce qu’indique Le Monde.fr dans un article publié samedi.
Lorsque les concepteurs de la centrale ont présenté leur projet, ils disaient sans doute avoir pensé à tout. Le tremblement de terre qui a secoué le Japon le 11 mars dernier a montré que la centrale ne s’était pas écroulée suite à un violent séisme, mais elle n’a pas résisté au tsunami.
Conséquence, la région de la centrale sera inhabitable pendant des dizaines d’années, tout être vivant qui s’y trouve est condamné.
À la Région, Didier Robert affirme que son projet de route du littoral résistera à tout. Mais dès le départ, de graves erreurs de conception sont là. Par exemple, la hauteur de l’ouvrage ne tient pas compte des dernières données en matière de hausse du niveau des océans.
Au Japon, des experts disaient avoir tout prévu, la population va subir les conséquences de la catastrophe pendant des décennies.
À La Réunion, Didier Robert est convaincu d’avoir tout prévu, mais c’est la population qui va payer ce gaspillage pendant des dizaines d’années.
Arrêtons donc cette folie avant qu’il ne soit trop tard.


Kanalreunion.com