Déplacements - Transports

Création du Syndicat mixte des transports de La Réunion

Arrêté préfectoral publié hier

Témoignages.re / 20 juin 2013

48 heures après la présentation du futur Réseau Cars Jaunes, une autre information importante concernant les transports collectifs dans notre île est tombée. La Préfecture a annoncé la publication d’un arrêté préfectoral créant le Syndicat mixte des transports de La Réunion. Il regroupe toutes les autorités organisatrices de transport. Voici le communiqué de la Préfecture.

La création du syndicat mixte de Transports de La Réunion (SMTR) vient d’être autorisée par la signature d’un arrêté préfectoral n° 995 du 19 juin 2013.

Souhaitée par l’ensemble des autorités organisatrices de transports (CASUD, CINOR, CIREST, CIVIS, TCO, Conseil général et Conseil régional), la création de ce SMTR a été initiée dès 2010 par les services de l’État, sur la base d’une étude permettant d’identifier les compétences de ce syndicat, ses modalités de gouvernance et son financement, en étroite collaboration avec les autorités organisatrices.

Les statuts du syndicat mixte de transports de La Réunion (SMTR) ont été approuvés par l’ensemble des autorités organisatrices de transports, au cours de ces derniers mois. L’arrêté préfectoral portant autorisation de création du SMTR vient parachever sa création.

Le SMTR est une structure de coopération institutionnelle, qui regroupe l’ensemble des autorités organisatrices de transports de La Réunion. Il permettra à ses adhérents de travailler conjointement dans de nombreux domaines, au bénéfice du développement et de l’harmonisation des transports publics.

Le SMTR a pour missions principales de :

-  ?coordonner les services organisés par ses adhérents ;

-  ?mettre en place un système d’information à l’intention des usagers ;

-  ?mettre en place un système de tarification coordonné permettant la délivrance de titres de transport uniques ou unifiés.

De manière générale, le SMTR est également compétent pour réaliser toute concertation, étude ou action de communication concourant au développement de l’intermodalité, à l’observation et à l’amélioration des services publics de transports.

Il est administré par un comité syndical composé de 14 délégués désignés par les assemblées délibérantes de chacun des adhérents (à raison de 2 délégués par adhérent).

La première réunion du comité syndical permettra d’élire le Président du SMTR et ouvrira une nouvelle phase dans l’élaboration de la politique des déplacements à La Réunion.

Qui fait quoi ?

Lundi dernier, la présentation du nouveau Réseau Car Jaunes avait permis de rappeler les compétences de chacun en matière de transport :

1°- Seuls les Départements ont une compétence en matière de transport routier régulier non-urbain de voyageurs ;

2°- Les communautés d’agglomération ont une compétence de transport urbain au sein de leur territoire ;

3°- Les Régions ont une compétence en matière de transport ferré ou guidé (qui n’existe pas à La Réunion) et éventuellement de transport routier d’intérêt régional (qui n’existe pas davantage).

Le Réseau Car Jaune est donc l’unique réseau interurbain existant sur l’île, qui dessert 22 des 24 communes.


Kanalreunion.com