Déplacements - Transports

Des jeunes en colo prennent le pied à vélo !

Au Port, des vacances pour le développement durable

Témoignages.re / 30 juillet 2009

Un groupe d’adolescent(e)s, actuellement en colonie de vacances au Dos d’Âne avec l’ARJEF (Action réunionnaise pour la jeunesse, l’enfance et la famille), ont visité la ville du Port à vélo pour profiter de ses aménagements cyclables et apprécier ses actions pour le développement durable.

Lundi après-midi, 27 juillet, une douzaine de jeunes — filles et garçons —, actuellement en vacances dans les Hauts de La Possession, ont fait une visite guidée du Port, à vélo. Une visite organisée à l’initiative du directeur du centre de vacances, Jean-Maurice Dennemont, dans le cadre d’une éducation au développement durable. Ils étaient accompagnés de leurs deux animatrices, ainsi que de quelques membres de l’association Trans’Port Vélo Ville et de deux conseillères municipales.
Dans un premier temps, ils souhaitaient faire un parcours bref dans la cité maritime, car ils étaient fatigués par leurs efforts de la matinée, où ils s’étaient initiés au canoë kayak à la base nautique.
Et finalement, au fil de la visite, ils prenaient du plaisir à la fois sur leur vélo et dans les infos sur les équipements de la ville et demandaient à prolonger la balade.

Rencontres, santé et visite éducative

Qu’ont-ils visité et appris ? Les pistes cyclables bien sûr, mais aussi le beau littoral Nord, bien vert et où des familles s’étaient installées pour fêter un anniversaire.
Un arrêt incontournable devant les équipements du tri et du recyclage des déchets : quelques explications sur la déchetterie, sur l’entreprise Ho Chong qui traite les déchets végétaux et les transforme en compost. Ils étaient très attentifs quand une des accompagnatrices leur a présenté les entreprises Solyval et Métal Réunion : deux lieux où l’on recycle les pneus et les déchets métalliques.
La visite s’achevait au Parc boisé Fonnkèr Laurent Vergès devant les 107 galets magnifiquement sculptés et disposés en forme de flèche qui indique le cycle de l’eau : de la mer salée vers l’eau douce de la fontaine de ce bel espace vert.
Ce fut aussi le moment d’exposer quelques aspects de ce beau parc planté de 15.000 arbres, dont 150 espèces rares, ce jardin en pleine ville, qui est un espace de promenade et de jeux pour les Portois, alors qu’avant son inauguration en 1990, sur le même espace, il n’y avait que savane aride régulièrement incendiée et parsemée de galets et de "pikan".
Ce fut un très bon moment à la fois de rencontres, d’activité physique pour la santé et de visite éducative.

 Correspondante


An plis ke sa

Élus à vélo

Des élus de la Communauté d’agglomérations d’Agen (CAA, en Haute-Garonne, dans le Sud-Ouest de la France) ont enfourché récemment leur bicyclette pour appréhender, grandeur nature, les circuits des pistes et bandes cyclables de leur collectivité. Rien ne vaut des travaux pratiques. Et comme une balade à vélo vaut mieux qu’un long discours, le peloton s’est engagé dans une épreuve jonchée de points délicats pour les cyclistes.
Revoir le réseau vélos est un objectif sur le mandat en cours et le suivant, rappelait l’élue qui préside la commission ad hoc à la CAA. Dans les 18 prochains mois, de nouvelles pistes cyclables doivent apparaître en ville.

Les doubles sens cyclables

À Bordeaux, le quartier Saint-Michel est le dernier à être équipé du double sens cyclable. Il s’agit de rues à sens unique où les cyclistes peuvent rouler dans les deux sens.
Ces dispositions permettent de raccourcir les trajets et de rendre la ville plus perméable aux cyclistes. Le décret du 30 juillet 2008 généralise le double sens dans les zones 30. Les municipalités ont désormais 2 ans pour mettre en conformité les arrêtés et la signalisation.
À Bordeaux, les doubles sens s’étendent à tout l’hyper centre avec comme objectif de généraliser la mesure dans les toutes prochaines années. Et en périphérie ? Des villes comme Blanquefort, Bègles, Mérignac, Talence ou encore Pessac commencent à s’y mettre.


Kanalreunion.com