Déplacements - Transports

Entrée Ouest de Saint-Denis : un tunnel pour enfoncer les Réunionnais

Alors que la mer monte, le maire de Saint-Denis veut creuser un tunnel sur le littoral

Témoignages.re / 9 septembre 2016

Le raccordement de la route en mer au réseau routier existant est loin d’être réglé. Le maire de Saint-Denis propose une solution. Gilbert Annette veut faire construire un tunnel sous le front de mer de Saint-Denis. Ce chantier pharaonique estimé déjà à plus d’un demi-milliard d’euros se heurte à une réalité : le niveau de la mer monte. Pourquoi vouloir encore enfoncer les Réunionnais ?

JPEG - 64.6 ko
Parce que le chantier du tram-train a été stoppé, Saint-Denis est chaque jour envahie par des automobiles qui rejettent des microparticules nocives à la santé.

Comme toutes les îles, La Réunion est vulnérable au changement climatique. Une manifestation de ce phénomène est la montée du niveau de l’océan. Pour notre île, c’est un problème critique. Du fait de la nature montagneuse de La Réunion, sa population se concentre sur le littoral. Elle est donc particulièrement exposée aux dégâts de la mer lors des cyclones, et tout responsable politique doit également se demander comment envisager la relocalisation d’une partie de la population.

Mais à La Réunion, des décideurs ont choisi de défier le changement climatique. Didier Robert a entrepris de construire une route de 12 kilomètres en pleine mer. Ce pari très coûteux est déjà perdu d’avance, car les matériaux n’ont pas été prévus. L’ouverture de nouvelles carrières indispensables à la poursuite du projet rencontre en effet l’hostilité des habitants concernés.

Mais cette tendance à vouloir refuser de prendre en compte la réalité ne se limite pas au président de la Région. En effet, pour ce projet, il peut compter sur le soutien de Gilbert Annette, maire de Saint-Denis. Il est en effet obligatoire de prévoir l’atterrissage de la route en mer par son raccordement au réseau routier existant. Pour cela, la mairie de Saint-Denis a son projet : le boulevard Nord. C’est la construction d’un tunnel sous le front de mer de Saint-Denis.

Ainsi, alors que les faits démontrent que la montée du niveau de la mer va s’accélérer, un élu de La Réunion propose de creuser sous le littoral. La facture du boulevard Nord est déjà estimée à au moins un demi-milliard d’euros. C’est vraiment très cher payé pour une infrastructure qui sera très exposée aux effets du changement climatique.

Ainsi, Didier Robert et Gilbert Annette promettent une dépense globale de plus de 2 milliards d’euros pour financer des infrastructures qui ne pourront pas être durables.

Plutôt que d’enfoncer encore davantage les Réunionnais, il est urgent de revenir à la raison. L’argent obtenu par Paul Vergès pour construire un train et une nouvelle route du littoral doit cesser d’être gaspillé dans des projets pharaoniques qui seront une charge pour la population.

M.M.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Le tunnel envisagé en bord de mer sera forcément situé au dessous du niveau de la mer . Il risque d’être inondé très souvent non seulement par la montée de la mer mais aussi par les eaux de ruissellement à chaque grosse pluie et particulièrement en cas de cyclone .

    Ce tunnel connaîtra le même sort que la route du littoral actuel , il sera souvent fermé à la circulation pour inondation et créera plus de problèmes que d’avantages , mais surtout comme la route du littoral, coûtera très très cher à l’entretien , car à chaque fois qu’il sera rempli d’eau il faudra non seulement le vider mais réparer les dégâts causés par les eaux . Et bien sur pendant la durée des fermetures pour cause d’inondation et de travaux la ville de Saint Denis sera paralysée par les bouchons qui seront générés par la déviation de la circulation sur ses rues principales .

    Franchement on pourrait trouver une meilleure solution que de creuser un tunnel en bord de mer à Saint Denis pour faciliter la jonction de la nouvelle route au réseau existant .

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Si le projet de route sur la mer est maintenu , la meilleure solution pour la relier au réseau existant pour traverser Saint Denis serait à mon avis de la relier au boulevard sud et de réaliser des échangeurs sur le boulevard sud pour remplacer les feux rouges qui existent dans sa partie comprise depuis la ravine du butor jusqu’au CD 41 qui permet de desservir le quartier de la Montagne .

    Au lieu de Dépenser plus d’un demi milliard d’euros pour un tunnel en bord de mer sous le Barachoix dont l’entretien et le coût de fonctionnement sera extrêmement élevé il suffirait de dépenser 150 ou 200 millions d’euros pour réaliser des échangeurs jusqu’à la ravine du butor et réaliser sa jonction avec le boulevard Nord en passant de chaque coté de la ravine du Butor ou en créant un nouveau tronçon de route à 4 voies pour faire la liaison sur un côté ou sur l’autre ..

    J’ai déjà proposé cette solution dans mon projet de faire passer la nouvelle route par les hauts avec une route à l’air libre jusqu’à Ruisseau blanc et une descente en tunnel qui déboucherait soit derrière le lycée de belle Pierre soit dans le quartier des camélias pour rejoindre le boulevard Mondon ou une nouvelle route réalisée de chaque côté de l’endiguement de la ravine du butor avant d’être reliée au boulevard Sud puis au boulevard Nord ..

    On pourrait au moins faire chiffrer cette solution avant de décider définitivement de passer par tunnel sous le Barachoix . Certes il y aura des échangeurs à construire et un ou deux kilomètres de nouvelles voies à réaliser . Mais pour ma part, je suis convaincu que ma solution coûtera sûrement moins cher que le Tunnel sous le Barachoix et et en plus elle permettrait d’améliorer les entrées sur le centre ville de saint Denis pour les secteur allant de Belle Pierre à la trinité . La circulation serait plus fluide tant pour traverser la ville de Saint Denis que pour y entrer, et tout le monde y gagnerait car les dépenses d’entretien seraient réduites au minimum car il n’y aurait aucun risque de de fermeture de la circulation pour cause d’inondation .

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Avec les 500 ou 600 millions prévus pour le tunnel sous le Barachoix , on pourrait construire des échangeurs sur tous les ronds point du Boulevard Sud depuis Saint Marie Jusqu’au cap Bernard, et même réaliser une meilleure liaison entre le boulevard Sud et le boulevard Nord au niveau du Butor . La circulation serait alors beaucoup plus fluide autant pour ceux qui voudraient traverser Saint Denis que pour ceux qui voudraient y entrer .
    Et bien entendu on pourrait aménager autrement la zone du Barachoix qui a toujours été un leu de promenade et de loisir pour les Dionysiens et devrait être compte tenu de son histoire considérée comme une zone à classer parmi les sites protégés , ceci d’autant plus qu’elle compte un nombre élevé de monuments historiques .

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Pour le boulevard nord la solution la plus simple c’est de construire une route-digue ou un viaduc ayant les mêmes caractéristiques que ceux de la NRL, ça restera vulnérable, mais pas autant qu’un tunnel sous-marin.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com