Déplacements - Transports

Inauguration du pont du radier de Sainte-Suzanne

Un ouvrage important pour tout l’Est de La Réunion

Témoignages.re / 6 août 2016

Le 3 août dernier, le pont remplaçant le radier de Sainte-Suzanne a été inauguré. À cette occasion, Maurice Gironcel, maire de la commune, a prononcé un discours rappelant l’histoire de l’ouvrage, et présentant quelques projets d’aménagements pour améliorer les conditions de circulation. Le maire de Sainte-Suzanne a aussi souligné la présence sur le pont d’une emprise pour un transport collectif en site propre. Voici de larges extraits de ce discours, avec des inter-titres de Témoignages.

JPEG - 46 ko
Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne.

C’est aussi l’occasion pour moi de vous dire combien je suis fier de pouvoir répondre à une demande très forte de la population qui subissait depuis trop longtemps déjà les désagréments des embouteillages, à chaque épisode pluvieux.

Tout cela, c’est maintenant derrière nous et je veux ici remercier les services de l’Etat, la Région et son Président ainsi que le personnel de l’entreprise, pour le travail réalisé et livré en temps et en heure.

Au moment de cette inauguration qui fera date pour notre commune, je voudrais partager avec vous tous, un moment d’histoire.

Laissez-moi vous rappeler l’origine du « radier » de la Rivière Sainte-Suzanne, en réalité un « seuil répartiteur », puisqu’il a été réalisé vers la fin des années 90, dans l’objectif de protéger le centre-ville et Village Desprez, contre les crues de la rivière.

Par la suite, des travaux d’amélioration de ce « seuil répartiteur » et du canal de dérivation ont été effectués, sous maîtrise d’ouvrage de la CINOR, en 2006. La fonction première de ce « seuil répartiteur » est de permettre l’écoulement de la rivière directement en mer, via le canal de dérivation, lorsque celle-ci atteint un certain niveau de crue qui constitue un danger pour le centre-ville de Sainte-Suzanne.

« Une future voie ferroviaire »

En temps normal, ce « seuil répartiteur » est indispensable et aurait dû permettre de maintenir un niveau d’eau constant dans les méandres du Bocage et ce, pour préserver cet espace naturel fragile et unique à La Réunion. Ce qui, hélas, n’est plus le cas, puisque notre rivière se meurt dans les méandres.

Je profite de la présence des différents services de l’Etat pour favoriser et encourager encore plus le partenariat Etat-Région-Commune pour mettre en valeur la rivière Sainte-Suzanne ; pourquoi pas avec des parcours de santé, des aménagements touristiques…

J’en appelle également à la collaboration de la CINOR pour une implication davantage marquée sur le Bocage, qui est rappelons-le d’intérêt communautaire. Pour rappel historique, l’aménagement de cette zone est un des projets prioritaires issus de la création de la CINOR.

On se félicite également de la prise en compte, sur ce nouveau pont, des déplacements « doux » ainsi qu’une voie réservée TCSP et pourquoi pas, une future voie ferroviaire qui relierait Saint-Denis à St Benoît, en passant par ce magnifique ouvrage, à Sainte Suzanne.

Le moment est on ne peut mieux choisi pour vous parler de nos projets concernant un accès direct à l’entrée Nord et à l’entrée Est de la ville.

Projets à Quartier-Français

Depuis 2012, nous travaillons avec les services de la Région afin de créer un échangeur complet au niveau de Bel-Air, afin de désengorger l’entrée de ville au nord. C’est une discussion toujours en cours et pour appuyer cette demande nécessaire, je me permets de vous démontrer le côté opportun de cette requête car dans notre futur PLU, nous avons prévu 1 nouvelle Zone d’Activité Economique, en entrée de ville ; en plus, de celle de la Marine.

Concernant l’entrée Est, les discussions sont plus entamées, en effet, des études de faisabilité ont déjà été menées pour dans un premier temps, l’aménagement d’un demi-échangeur qui permettra de quitter la 4 voies pour rejoindre plus aisément Sainte-Vivienne ; et ce, courant 2017.

D’autres études prévoient, courant 2019, un échangeur complet, contournant Quartier-Français, pour entrer sur Sainte-Vivienne. Ce projet coïncide avec le projet TCSP de la CINOR. Pour ce faire, la commune devra mettre à disposition des terrains.

Nous travaillons en ce moment-même à la fluidification routière sur Quartier-Français mais quand le TCSP occupera une voie entière, la situation redeviendra comateuse. Cette situation rend inéluctable l’aménagement d’un échangeur complet sur Quartier-Français.

Toutes ces conjectures positives rendent l’espoir, en des études opérationnelles très proches, possible. Ces deux projets d’aménagement routier ont fait l’objet de discussions constructives que j’ai eu le plaisir de mener avec Monsieur le Sénateur, Président de région.

D’autres partenariats sont en cours avec les projets de réhabilitation des salles culturelles sur Bras-Pistolet, Bagatelle et Liberté-Bellevue. Et bientôt le groupe scolaire ZAC Entrée de Ville, dont la première pierre sera posée d’ici quelques semaines.

Ainsi donc, nous constatons que l’avenir nous réserve encore beaucoup de travail, de projets de développement de la commune à mener ensembles.

Egalité réelle : pour un grand débat

Par un curieux hasard du calendrier, cette date du 3 août correspond avec celle que le gouvernement a choisie pour présenter le projet de loi “Egalité réelle” au Conseil des Ministres de ce matin.

Le texte sera ensuite débattu à l’Assemblée Nationale, en octobre, puis au Sénat en novembre.

Le gouvernement veut faire voter une loi qui fixe, pour 20 à 25 ans, l’avenir de La Réunion.

Nous pensons qu’un grand débat est nécessaire pour que la population puisse être informée de ce qui l’attend et fasse remonter ses propositions. Nous devons être acteurs de notre avenir.

Pour l’heure et pour ma part, je ne peux que regretter que ce grand débat entre réunionnais n’est pas encore eu lieu.

Qu’à cela ne tienne, je garde néanmoins l’espoir d’être entendu.

En guise de conclusion, je terminerai mon propos en soulignant l’excellent partenariat qui a prévalu, pour réaliser ce pont et que cela préfigure une collaboration encore plus active entre tous les partenaires présents, ce matin, pour faire avancer Sainte-Suzanne et La Réunion.


Kanalreunion.com