Déplacements - Transports

« L’urgence d’un Schéma Directeur Vélo Réunionnais »

Le Comité Réunionnais de Promotion du Vélo et la Semaine du Développement Durable

Témoignages.re / 8 avril 2011

Dans le cadre de la Semaine du Développement Durable, le Comité Réunionnais de Promotion du Vélo (CRPV), a mené plusieurs actions ces derniers jours afin d’échanger des informations et des idées sur l’importance et les avantages de développer les déplacements à vélo à La Réunion. L’association présidée par Philippe de Cotte a également débattu avec le public — des adultes comme des enfants — sur les moyens de faire avancer cette cause. À ce propos, le CRPV a publié le communiqué ci-après.

La presse s’est fait récemment l’écho de certaines préoccupations quotidiennes et croissantes des Réunionnais en matière de déplacements ; à savoir : l’augmentation des embouteillages sur nos routes et la hausse des coûts des carburants. Cette même presse a également fait part de conseils pour sortir de ces marasmes, comme par exemple : le développement des transports collectifs, la pratique du co-voiturage, une conduite automobile moins gaspilleuse en énergie etc.
Les membres du Comité Réunionnais de Promotion du Vélo partagent ces idées mais ils regrettent qu’à cette occasion, les déplacements à vélo pour les besoins quotidiens - chaque fois que cela est possible - n’ont pas du tout été évoqués. Or la sensibilisation de l’opinion aux avantages de ce mode de déplacement est indispensable.
Dans le cadre de l’édition 2011 de la Semaine du Développement Durable (du 1er au 7 avril), plusieurs initiatives intéressantes ont été prises dans ce sens, comme celle de La Poste, qui a organisé une matinée d’échanges avec les facteurs et les éco-référents de ce service public sur les avantages des déplacements à vélo. En la matière, La Poste donne l’exemple, avec notamment l’acquisition de plusieurs dizaines de vélos à assistance électrique et de deux voitures électriques pour la livraison du courrier. Il y a également cette action de la commune du Port, qui a organisé dans le Village Portois du Développement Durable des actions de promotion du vélo, auxquelles ont notamment participé plusieurs centaines d’enfants, sensibilisés ainsi aux déplacements doux.
Mais ces actions ont montré qu’un immense travail reste à faire afin que les décideurs assument leurs responsabilités en la matière. C’est pourquoi le CRPV propose que les différentes collectivités réunionnaises, les services de l’État et les autres acteurs (associatifs, économiques…) renforcent leurs actions particulières et collectives pour faire de La Réunion une île cyclable. D’où l’urgence également d’un Schéma Directeur Vélo Réunionnais à concevoir et à réaliser dans le cadre d’un partenariat institutionnel porteur de ce projet. D’autant plus que c’est une des clés du développement durable de La Réunion.

Philippe de Cotte,
Président du Comité Réunionnais de Promotion du Vélo


Kanalreunion.com