Déplacements - Transports

La carrière de Bois-Blanc ne doit pas passer

Après le grand succès de la mobilisation de dimanche

Témoignages.re / 4 octobre 2016

L’année dernière, plus de 4000 personnes avaient participé à une chaîne humaine contre le projet de carrière de Bois-Blanc. Dimanche, les opposants au projet ont réussi à rassembler encore plus de participants.

JPEG - 98.1 ko

Dimanche, le collectif Touch pa nout roche organisait une chaîne humaine pour protester contre le projet de carrière à Bois-Blanc. C’était la deuxième manifestation de ce type en un an et demi. L’année dernière, une enquête publique avait suscité une forte mobilisation. Les maires des trois communes concernées ainsi que les populations riveraines avaient bénéficié d’une large solidarité venue de toute l’île. Au final, le commissaire enquêteur avait donné un avis défavorable au projet de SCPR.

Les promoteurs de la route en mer ont obtenu la relance d’une seconde enquête publique. Ils estiment que cette carrière est indispensable à la poursuite de leur chantier. Ils se sont payés des pages entières de publicité dans la presse pour essayer de convaincre l’opinion. Force est de constater qu’ils ont perdu leur pari.

Dimanche dernier entre la ravine des Avirons et la ravine du Trou, plusieurs milliers de personnes étaient encore présentes pour dire leur opposition à la carrière et apporter leur solidarité aux riverains. À 18 mois d’intervalle, la mobilisation s’est amplifiée.

Cela se réflète dans les contributions à l’enquête publique. Mais cette fois, l’impartialité des enquêteurs est mise en doute. Un article publié hier sur le site Imaz Press Réunion relate le témoignage d’une personne qui est venue à la mairie de Saint-Leu pour donner son avis sur le projet. Force est de constater que l’enquêteur présent ce jour-là a voulu influencer le citoyen venu apporter sa contribution. Ce comportement interroge. Le rapport d’une enquête publique et ses conclusions doivent être redigées dans un esprit de neutralité. Si un commissaire enquêteur est un partisan du projet sur lequel porte une consultation, alors toute conclusion favorable sera obligatoirement entâchée d’irrégularité.


Kanalreunion.com