Déplacements - Transports

La feuille de route du Syndicat mixte de transport de La Réunion pour 2014

Témoignages.re / 6 novembre 2013

Les élus du SMTR (Syndicat mixte de transport de La Réunion) se sont réunis ce jeudi 31 octobre en Comité syndical pour approuver la feuille de route du syndicat pour 2014.
La fin d’année 2013 sera essentiellement consacrée à l’installation de la structure.


« Les actions du SMTR devront apporter des réponses concrètes aux problématiques de déplacements de la population » , a déclaré Nassimah Dindar, Présidente du SMTR, en ouverture de séance.

C’est donc sur cette base que les orientations du SMTR pour 2014 amèneront les premiers éléments de réponse ou d’aide à la décision.

Prioritairement, les actions en 2014 se concentreront sur les dossiers urgents avec tout d’abord l’étude au préalable des besoins et des pratiques de déplacements des usagers afin d’apporter des réponses efficaces à travers la réalisation de l’Enquête Ménages Déplacements (EMD). Celle-ci est un préalable indispensable aux actions du SMTR.

Puis, il a été acté la mise en place d’un système d’information et de réservation à l’échelle de l’île appelé «  centrale de mobilité  » , accessible par Internet et par téléphone, pour informer le voyageur et répondre à ses interrogations. Comment se déplacer d’un territoire à un autre ? Dans quel délai ? A quel prix ? car il ne peut y avoir de changement dans les déplacements sans information concrète des usagers.

De plus, afin d’améliorer les points de connexion et les correspondances horaires entre les réseaux de transport pour limiter les temps d’attente, il est essentiel de coordonner les offres de transport des différents réseaux. Pour ce faire, le SMTR contribuera au travail déjà engagé par les AOT pour garantir aux usagers une meilleure complémentarité entre les offres de transport.

Enfin, la poursuite et l’aboutissement du projet d’abonnement interopérable initié par le Conseil général (l’interopérabilité des titres de transport) ont été validés. Il s’agit de faciliter le quotidien de l’usager en lui permettant d’utiliser le même titre de transport pour des déplacements qui nécessitent une ou plusieurs correspondances entre différents réseaux et de bénéficier d’une tarification intéressante.

Lors de ce Comité syndical, les élus, conscients des difficultés rencontrées par les jeunes en situation d’insertion, ont souhaité que le SMTR les accompagne. C’est ainsi qu’en 2014, une réflexion sera menée sur la possibilité de concevoir un abonnement interopérable pour les jeunes inscrits dans un parcours d’insertion professionnelle à un tarif acceptable ; d’organiser des actions de formation à la mobilité (ex : à l’instar des ateliers mobilité organisés par la RATP) et d’associer au collège consultatif du SMTR des professionnels de l’insertion.

« Pour répondre aux enjeux sur les déplacements à La Réunion, il faut mettre en place une politique mieux coordonnée afin de répondre aux attentes des usagers actuels, mais aussi pour attirer de nouveaux usagers en offrant une vraie alternative à la voiture. Cette première séance a été très constructive avec la mise en place d’une feuille de route. Nous devons ensemble réfléchir aux meilleures solutions, car il est de notre devoir de permettre aux Réunionnais de se déplacer plus facilement pour que l’île devienne exemplaire », a indiqué la Présidente du SMTR.


Kanalreunion.com