Déplacements - Transports

Le bonheur de bouger à vélo

Belles randonnées à vélo avec le T.C.O. dans les Hauts de l’Ouest

Témoignages.re / 24 septembre 2013

Dans le cadre de l’édition 2013 de la Semaine européenne de la Mobilité (SEM), le Territoire de la Côte Ouest (TCO), présidé par Jean-Yves Langenier, Maire du Port, a organisé ce dimanche matin trois balades à vélo dans les Hauts de l’Ouest afin d’encourager nos compatriotes à utiliser ce mode de déplacement pour leurs besoins quotidiens. Les participants à cet événement ont beaucoup apprécié l’organisation des randonnées, la beauté des parcours et l’ambiance amicale qui ont marqué cette matinée.



JPEG - 78.6 ko
Des marmay sont heureux d’accompagner leurs parents à vélo.

Environ 120 personnes de tous âges et venues de plusieurs communes de l’Ouest et d’ailleurs ont participé à cette rando intercommunale. Elle a été organisée par plusieurs partenaires du TCO, en particulier l’Office municipal des Sports (OMS) du Port, dirigé par Patrick Lafosse, la SEMTO et Kar Ouest.

Trois parcours ont été réalisés dans les Hauts de l’Ouest, à partir de la place de l’ancienne usine sucrière de Vue Belle à La Saline : une rando "familiale", une rando "sportive" et une rando "très sportive". Ils ont été marqués bien sûr par la beauté des paysages visités par les randonneurs, mais aussi par les petites pauses avec des dégustations de miel, gâteaux, etc.

Vélos, bus et camions…

La sécurité des randonneurs était assurée par des accompagnants de l’OMS du Port, dont ils ont apprécié les divers services ainsi que ceux des autres partenaires. En particulier, le fait que les randonneurs aient pu rejoindre les Bas de l’île vers La Saline grâce à quatre navettes à bus et grâce à des camions pour transporter leurs vélos.

En outre, ce qui était intéressant, c’est que les organisateurs ont fait un lien entre les déplacements à vélo et l’utilité de ce moyen de transport. C’est ainsi que les randonneurs ont pu profiter de leur balade pour mieux connaître certains quartiers et itinéraires historiques de leur pays, comme par exemple la route Hubert Delisle, située à environ 800 mètres d’altitude.

Heureux à vélo

Autre aspect intéressant de cet événement, ce furent les rencontres avec des associations culturelles comme Silence, présidée par M. Romély, qui a présenté aux randonneurs les richesses de la culture du géranium et de la fabrication de son essence parfumée. Il y eut également de belles prestations d’artistes, comme ceux du groupe Kontonèr Maloya et de Lékol Moring Lo Port.

Tout cela a contribué au bonheur des personnes qui ont participé à ces randonnées, avec les liens d’amitié qui se sont tissés entre elles. Voilà une nouvelle illustration que l’on peut être heureux lorsqu’on se déplace à vélo !

Correspondant

De nouvelles avancées pour faire de La Réunion une île cyclable

À l’issue de l’édition 2013 de la Semaine européenne de la Mobilité, le Comité Réunionnais de Promotion du Vélo (CRPV) ne peut manquer d’apprécier et de féliciter les différents acteurs du développement de l’usage du vélo dans notre île.

En effet, plusieurs exemples amènent le CRPV à estimer que cette année 2013 marque de nouvelles avancées favorisant ce moyen de déplacement durable pour répondre aux besoins quotidiens de la population. Voici quatre de ces exemples :

1 - La présentation par la Région mardi dernier d’une étude et de propositions concernant un Plan régional Vélo appelant une stratégie coordonnée entre tous les acteurs des déplacements à vélo à La Réunion.

2 - Les échanges très positifs de mercredi dernier entre le représentant du Département et des membres de la Communauté des Acteurs des Déplacements Durables (CADéD) créée par le Conseil général.

3 - Le lancement ces dernières semaines, par plusieurs Établissements Publics de Communautés Intercommunales, d’offres de "services vélo" et de liens entre les déplacements en bus et à vélo.

4 - L’organisation durant cette semaine, par ces mêmes intercommunalités, de plusieurs randonnées à vélo, avec des parcours très divers et agréables, ouverts aux familles d’usagers du vélo de tous âges comme aux cyclistes sportifs.

Comme cela a été dit et prouvé par beaucoup de participants à ces événements, les stratégies de développement de l’usage du vélo ne peuvent être efficaces que si les pratiquants potentiels sont incités à sortir leur vélo de leur garage !

Notre association exprime le vœu que s’unissent encore davantage et sans arrière-pensée les diverses volontés et énergies montrées par les collectivités réunionnaises, services de l’État et associations au service d’un objectif commun : faire de La Réunion une île cyclable.

Philippe de Cotte,

Président du CRPV


Kanalreunion.com