Déplacements - Transports

Les cyclistes plaident pour davantage de sécurité sur nos routes

En hommage à Jean-Yves Ramaye

Témoignages.re / 2 janvier 2010

Près de 300 personnes ont rendu hommage jeudi dernier au cycliste réunionnais, Jean-Yves Ramaye, tué le 20 décembre dernier à Pierrefonds par un automobiliste alcoolisé. Un appel général à la prudence des usagers de la route a été lancé.

Il y a deux semaines, grand matin, un drame survenu dans le Sud de l’île a touché non seulement la famille et les proches de la victime mais aussi beaucoup de Réunionnais, en particulier ceux que l’on appelle souvent "les passionnés du vélo" : à Pierrefonds, sur la route de l’Entre-Deux, non loin du Parc Exotica, un randonneur à vélo était fauché par une voiture, dont le chauffeur souffrait d’alcoolisme. Le cycliste décédait rapidement. Il était âgé de 52 ans, s’appelait Jean-Yves Ramaye et, après avoir été longtemps coureur cycliste, se consacrait depuis des années à ses tâches de responsable bénévole du Club Cycliste Saint-Louisien (CCSL).
Le dernier jour de l’année 2009, son club, à l’initiative du président Didier Pausé et du vice-président Brice Payet, a organisé une cérémonie pour lui rendre hommage. Mais, outre la famille Ramaye, le CCSL a souhaité associer à cette cérémonie tous les clubs et associations du monde du vélo à La Réunion.

Tous prudents, toujours et partout

Plus de 250 cyclistes ont répondu à cette invitation et se sont retrouvés à Saint-Louis, d’où ils se sont rendus au Parc Exotica. Là, ils ont retrouvé la famille Ramaye et près de 300 personnes se sont donc unies dans cet hommage particulièrement émouvant.
Didier Pausé a prononcé une allocution dans ce sens. Il a également appelé tous les citoyens à ne jamais oublier que la route est un espace à partager par des usagers très différents. Ce partage sécurisé de la route doit se faire grâce à la prudence constante et au respect des autres usagers, notamment des plus fragiles comme les piétons et les cyclistes.
Pour le président du CCSL, « il y a trop souvent un manque de vigilance sur nos routes, nous devons tous avoir une attitude responsable et être toujours extrêmement prudents pour éviter les accidents ». Didier Pausé a également lancé un appel aux élus et autres décideurs de l’île afin qu’ils augmentent les itinéraires cyclables sécurisés car de plus en plus de Réunionnais veulent se déplacer à vélo pour leurs besoins quotidiens et pour leurs loisirs.

Personnalités présentes

D’ailleurs, parmi les personnalités venues à cette cérémonie, il y avait des élus, dont Claude Hoarau, le maire de Saint-Louis, et Jean-Paul Virapoullé. Cela est très positif mais on ne peut que regretter que le sénateur UMP et ancien maire de Saint-André n’a strictement rien accompli depuis quarante ans de responsabilités politiques importantes pour faire de La Réunion une île cyclable et favoriser les déplacements sécurisés à vélo.
Parmi les autres personnalités présentes, on peut citer François Nativel, président du Comité Régional de Cyclisme et président de l’OMS de Saint-Paul, ainsi que Philippe de Cotte, président du Comité Réunionnais de Promotion du Vélo (CRPV), et Daniel-Omer Hoarau, trésorier du CRPV, président de Vélo-Vie et président du Comité Départemental de Cyclotourisme.
Après une minute de silence, la famille de Jean-Yves Ramaye et une délégation des participants à la cérémonie se sont rendues à la stèle érigée sur le lieu de l’accident pour y déposer des gerbes. "Témoignages" s’associe à cet hommage et adresse ses sincères condoléances à tous les proches du défunt.

 Correspondant


Kanalreunion.com