Déplacements - Transports

Les réponses de 2 listes de candidats sur 12 aux questions sur la politique vélo à mettre en œuvre

Élections régionales

Témoignages.re / 13 mars 2010

Le Comité Réunionnais de Promotion du Vélo (CRPV) a adressé aux 12 têtes de listes des candidats aux élections régionales du 14 mars 2010 à La Réunion le courrier suivant :

« Madame, Monsieur,
bonjour.
Étant donné que vous conduisez une liste de candidats aux élections régionales du 14 mars prochain et que le développement de l’usage du vélo à La Réunion est une des compétences de la Région, nous vous faisons part de trois questions à ce sujet :
Si vous êtes élu(e) à la direction de cette collectivité,

1 - Y aura-t-il un "Monsieur ou Madame Vélo" parmi les élu(e)s à la direction de la Région et quelle sera la personne en charge de ce dossier ?
2 - Est-il possible d’annoncer une programmation pluriannuelle de la voie vélo régionale (telle portion telle année, telle autre portion telle autre année, etc.), dont l’étude vient d’être terminée par la Région et validée par les différents EPCI (Etablissements publics de coopération intercommunale) ?
3 - Serait-il envisageable que dans le cadre d’un partenariat institutionnel, sous l’impulsion de la Région, soit réalisée une étude puis la mise en œuvre pluri-annuelle d’un Schéma directeur vélo RÉUNIONNAIS ? (ce serait un plan global et cohérent visant à développer l’usage du vélo pour se déplacer, dans le cadre d’une politique multimodale et intermondale des déplacements, en lien notamment avec le tram train, et qui porterait aussi bien sur les aménagements d’itinéraires cyclables dans toute l’île, sur les équipements pour le vélo, sur l’éducation au vélo dès l’école, sur la sensibilisation des citoyens aux avantages des déplacements à vélo, etc.). Ce genre de schéma existe déjà dans des villes comme Le Port et il y en a en cours d’élaboration dans des EPCI comme le TCO et la CIVIS ; mais si cela pouvait se faire au niveau réunionnais, en partenariat aussi avec l’État et l’Union européenne qui participe au financement des Euro Vélo Routes, et avec l’aide de la SPLA Maraïna, cela pourrait donner une nouvelle dynamique à la politique vélo péi…
En tout cas, nous souhaitons que tous les acteurs politiques, administratifs, économiques et socio-culturels réunionnais unissent leurs forces pour mettre en œuvre une politique globale et partenariale visant à faire de La Réunion une île cyclable dans le cadre d’une politique des déplacements cohérente s’inscrivant dans le développement durable.
Merci à vous pour votre écoute.
Le président du CRPV,
Philippe de Cotte ».

Cette semaine, notre association a reçu les réponses de 2 listes de candidats sur 12 à ces questions. Nous remercions les responsables de ces deux listes — celle de l’Alliance pour la cohésion sociale et le développement durable, conduite par M. Paul Vergès, et celle du Mouvement divers droite Combat pour une vraie égalité, conduite par M. André Thien Ah Koon — pour leur intérêt à ce sujet et le contenu positif de leurs réponses. Nous regrettons que les autres listes n’aient pas répondu à nos questions. Une partie du monde politique n’est-elle pas encore suffisamment consciente de l’importance du développement de l’usage du vélo comme moyen de déplacement ? Il semble que les Réunionnais doivent se mobiliser davantage encore pour faire monter cette prise de conscience chez les responsables politiques et autres décideurs.
Les réponses des deux listes de candidats citées plus haut sont transmises ce vendredi 12 mars 2010 à tous les médias de l’île ainsi qu’à tous les membres et sympathisants de notre association. (voir ci-après)
Le CRPV laisse les citoyens libres de faire leur choix lors de ces élections et leur donne dès à présent rendez-vous pour les deux prochaines actions qu’il va mener :
Dans le cadre de l’édition 2010 de la Semaine du développement durable sous l’égide de la DIREN, il organise une conférence-débat le mardi 6 avril à 18 heures à la médiathèque du Port avec son vice-président le général Yvon Lucas sur le thème : "Comment développer l’usage du vélo pour se déplacer à La Réunion ?".
Le dimanche 23 mai, de 6 heures à 14 heures, il organise, en partenariat avec de nombreuses collectivités, services de l’État, associations et partenaires privés, un rassemblement cycliste de masse, La Réunion Cyclo Tour, sur le thème : "le vélo, la santé, en toute sécurité". Toutes les informations à ce sujet sont disponibles sur le site internet www.lareunioncyclotour.com et nous invitons le maximum de Réunionnais à s’inscrire dès à présent à cette manifestation, qui sera une grande première réunionnaise en termes de cyclo-sportive.

Pour le CRPV,
le président Philippe de Cotte



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Il faut des vélos électriques ou équipés de petits panneaux photovoltaïques. Je peux vous assurer que sur le Loiret nous avons des panneaux de danger clignotants qui sont équipés de petits panneaux solaires. Et je peux vous dire que ce n’est pas le soleil généreux que nous avons et pourtant ça fonctionne 365/365 jours, 24/24, 7/7 jours. C’est juste une idée écologique et pour le développement durable.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com