Déplacements - Transports

Nouveau tunnel du Saint-Gothard : nouvelle condamnation de la route en mer

250 trains par jour dans le plus long tunnel du monde

Jean / 13 décembre 2016

Qu’il s’agisse du recyclage des déchets et ordures ménagères le plus poussé, du recours systématique aux sources d’énergie renouvelables les plus diversifiées par la Suisse, mon commentaire sera toujours le même : si les Suisses le font c’est que l’intérêt économique attendu est, de très loin, bien supérieur à l’investissement.

JPEG - 60.9 ko
Route la plus chère du monde à La Réunion : le Mur de La Grande Chaloupe.

Cette appréciation est toujours valable pour le nouveau tunnel inauguré dimanche : 57 km de long sous le Saint-Gothard pour un investissement total de 11 milliards d’euros.

Pour sa part, pour construire 12 km de tunnel sécurisé pour des siècles, La Réunion devrait débourser 2 milliards d’euros.

Ça fait réfléchir, non ?

« Le tunnel va être emprunté chaque jour par plus de 200 trains de marchandises, à une vitesse de 100 km/h, et par une cinquantaine de trains de voyageurs, pouvant rouler jusqu’à 200 km/h. »

Au lieu de quoi, la Région s’obstine dans son plan délirant de gaspiller 2 milliards pour une route en mer menacée, d’ores et déjà, par la montée des océans et la multiplication de phénomènes météorologiques dont la puissance à leur paroxysme nous est encore inconnue.

N’est-il pas plus que temps d’arrêter cette course à l’inéluctable catastrophe ?

N’est-il pas plus que temps pour celles et ceux, partisan.e.s jusqu’ici de cette route en mer, de retrouver la raison afin de préserver les intérêts vitaux des générations à venir ?

Jean

Voir en ligne : https://www.letemps.ch/opinions/201...