Déplacements - Transports

Pierre Vergès et Nassimah Dindar présentent le nouveau réseau Cars Jaunes

Les Cars Jaunes modernisés, plus accessibles et moins chers à partir de 2014

Témoignages.re / 19 juin 2013

Lundi, Pierre Vergès vice-président du Conseil général délégué aux Transports, et Nassimah Dindar présidente de la collectivité, ont présenté les évolutions du Réseau Cars jaunes. En 2014, un tarif unique à 2 euros permettra de se rendre d’un bout à l’autre de l’île, correspondances comprises. Cette simplification s’accompagne de nouveautés telles que des tarifs réduits pour les jeunes, les demandeurs d’emploi, une ligne touristique entre les aéroports et les plages, de nouveaux cars plus confortables. L’année prochaine le Car Jaune, ce sera mieux et moins cher, un véritable saut qualitatif.

JPEG - 31.8 ko
Pierre Vergès, vice-président délégué du Conseil général et Nassimah Dindar, présidente du Département, lors de la présentation à la presse du nouveau Réseau Cars Jaunes.

La modernisation des tarifs, des lignes et du matériel du Réseau, Car Jaune est la mesure phare du nouveau Plan départemental des transports. Ce programme part d’un constat. La part du transport en commun dans les déplacements se maintient depuis des années à un faible niveau (moins de 7%) malgré le développement du réseau de transport public interurbain départemental, Car Jaune et des réseaux urbains.

Après l’abandon en 2011 du projet de tram train régional, le Conseil Général se retrouve, avec son réseau, Car Jaune qui demeure l’unique réseau qui dessert tout le territoire, devant la responsabilité de conforter sa solution routière de transport en commun pour répondre aux enjeux des déplacements sur l’ensemble de l’île.

Dans la perspective du renouvellement en janvier 2014, des contrats d’exploitation et de gestion du réseau, car jaune, un Plan Départemental des Transports a été élaboré, sur une durée de 10 ans, validé à l’unanimité par l’Assemblée Plénière le 12 décembre dernier. Ce plan ambitionne de rendre beaucoup plus attractif le transport en commun.

Les nouveautés

 

« Le Réseau, Car Jaune est l’unique réseau interurbain existant sur l’ile, qui dessert 22 des 24 communes. A partir de 2014 , les 4 points forts du futur Réseau, Car Jaune porteront sur : l’offre d’un tarif acceptable, avec la mise en place d’une tarification unique à 2 euros , quels que soient le trajet et la distance, des tarifs réduits en faveur des étudiants, des jeunes, des demandeurs d’emploi, une carte week-end en faveur des familles qui facilitera les déplacements pour les sorties traditionnelles (pique-nique…). La gratuité est maintenue pour les invalides de guerre, les anciens combattants et leurs veuves, les personnes à mobilité réduites et les personnes âgées de plus de 65 ans. La mise en place d’une ligne touristique reliant les deux aéroports et desservant les zones balnéaires de la côte Ouest (là encore, avec un tarif unique de 5 euros). Des véhicules plus performants et plus confortables , accessibles , respectueux de l’environnement et dotés d’équipements technologiques ( billetique, systèmes de géolocalisation, vidéoprotection, technologies de communication, etc.) à la hauteur du saut qualitatif que nous voulons effectuer. Enfin, une interopérabilité des tarifs, valables sur tous les réseaux de l’île,  proposant des abonnements mensuels, trimestriels ou annuels tant sur le Réseau, Car Jaune que sur les réseaux locaux » a annoncé Pierre Vergès, Vice-président du Conseil Général délégué aux Transports.

Concernant l’interopérabilité, le Conseil Général a reçu l’intérêt de deux organisatrices de transport urbain, le TCO et la CIREST, et est dans l’attente de la réponse des trois autres, la CINOR, la CIVIS et la CASUD. De plus, afin de rassurer les Communautés d’Agglomération, le Conseil Général a consenti un effort important en proposant que les recettes de ces titres interopérables se répartissent de manière égale (50-50) entre les réseaux locaux et le Réseau, Car Jaune.

17 millions d’euros par an

Actuellement, le réseau, Car Jaune transporte chaque année plus de 6,5 millions de voyageurs et parcourt plus de 7 millions de kilomètres. Le Conseil général y consacre plus de 17 millions d’euros par an.

Le Plan départemental des Transports expose la politique du département pour les dix années à venir, à travers la construction de son nouveau réseau, Car Jaune qui doit répondre, avec l’ensemble des Autorités Organisatrices de Transport, aux enjeux de déplacement du territoire réunionnais.

A partir du 1er janvier 2014, c’est un nouveau service que découvriront les usagers, un service à l’identité forte, affirmée et modernisée, avec une tarification sociale répondant à leurs attentes de consommateurs.

Nouveaux tarifs : exemples concrets

• De Terre-Sainte et Sainte-Clotilde tous les jours

60 euros au lieu de 101 euros

- aujourd’hui, un usager devrait payer 3 abonnements mensuels (33 euros sur le réseau Alternéo de la CIVIS, 38 euros sur le Réseau, Car Jaune et 30 euros sur le réseau Citalis, soit au total 101 euros) ;

- demain pourra avec un seul abonnement de 60 euros, circuler sur les 3 réseaux librement.

• De Fleurimont à Salazie : 5 aller-retour amortissent l’abonnement

Fleurimont (hauts de Saint-Paul) vers Salazie qui utilise Kar’ouest, Car Jaune et Alizé / Estival : en 5 aller-retour, l’abonnement interopérable est amorti (60 euros au lieu de 66 euros)

• Des Hauts de Saint-Joseph aux Hauts de Saint-Denis : 5 aller-retour amortissent l’abonnement

Maison du curcuma (Saint-Joseph) vers Brûlé (Saint-Denis) qui utilise, Car Sud, Car Jaune et Citalis : là encore, on voit que l’abonnement interopérable est avantageux pour l’usager, qui l’aura amorti en 5 aller-retour également (60 euros au lieu de 65 euros).

• De Saint-Pierre à Saint-Denis : 50% moins cher

Aujourd’hui, le prix est de 4,20 euros. L’an prochain, ce sera 2 euros.
Nassimah Dindar : « à la veille d’une révolution du transport »

« Nous sommes à la veille d’une révolution du transport sur toute l’île. Nous vivons à une époque charnière, une période importante de l’évolution des déplacements à La Réunion. Il y a nécessité d’agir, et d’agir vite, pour favoriser le transport en commun et même, les autres modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle. Sur un territoire insulaire exigu et accidenté, la géographie, la démographie et le contexte socio-économique de l’île de La Réunion représentent des contraintes fortes pour son aménagement et un frein important aux possibilités de déplacement »

« Il est essentiel qu’il y ait un mode de déplacement égalitaire sur toute l’île. Les usagers ne comprendraient pas que, sur certaines lignes, les tarifs proposés ne soient pas identiques. Il faut une cohérence, car les enjeux sont importants. Chacun doit jouer son rôle et offrir aux usagers un même service » a souligné la Présidente du Conseil général. « La délégation de Service Public Car Jaune prend fin. Nous avons lancé un nouvel appel d’offres afin de répondre au mieux aux exigences des Réunionnais. De quoi ont-ils besoin aujourd’hui ? Une sécurité, un confort, moins d’attente et un seul titre de transport pour leur faciliter les déplacements sur tout le territoire. Nous prenons aujourd’hui le pari de nouvelles pratiques pour que celui qui travaille, quelle que soit sa classe sociale, puisse prendre le bus comme d’autres prennent le métro », a-t-elle ajouté.
Qui fait quoi ?

1°- Seuls les départements ont une compétence en matière de transport routier régulier non-urbain de voyageurs ;

2°- Les communautés d’agglomération ont une compétence de transport urbain au sein de leur territoire ;

3°- Les régions ont une compétence en matière de transport ferré ou guidé (qui n’existe pas à La Réunion) et éventuellement de transport routier d’intérêt régional (qui n’existe pas davantage).

Le Réseau, Car Jaune est donc l’unique réseau interurbain existant sur l’ile, qui dessert 22 des 24 communes.


Kanalreunion.com