Déplacements - Transports

Pour mes déplacements, je fais le bon choix... ... et j’utilise le bon mode !

Du 16 au 22 septembre, la Semaine européenne de la Mobilité

Témoignages.re / 12 septembre 2012

Dans quelques jours seront organisées dans toute l’île, pendant une semaine, des actions pour sensibiliser les Réunionnaises et les Réunionnais aux avantages des autres moyens de déplacement que le tout automobile (voir encadré). Voici de larges extraits d’un document publié à cette occasion par l’ADEME et d’autres partenaires à La Réunion (voir : http://ecocitoyens.ademe.fr/). Une occasion aussi de militer pour la relance du projet de tram-train de Saint-Benoît à Saint-Joseph, pour une politique globale en faveur des déplacements à vélo, pour la fin des hydrocarbures et pour l’autonomie énergétique de La Réunion avec nos énergies renouvelables.

La première façon de se déplacer, c’est d’utiliser ses propres ressources et son énergie pour le faire. La marche à pied, le vélo, la trottinette..., c’est bon pour la santé, bon pour l’environnement... et plutôt rapide, sur de courtes distances !
La marche à pied est LE mode de transport universel. Il ne pollue pas, n’émet pas de gaz à effet de serre. Il est gratuit, bon pour le mental, le cœur, les jambes, les artères... et ne nécessite pas de place de parking. Sur de petites distances, la marche est performante, là où une voiture ne l’est pas : moteur froid, elle pollue davantage et s’use plus vite. Les courts trajets ne lui conviennent vraiment pas !
Il faut 1/4 d’heure pour faire 1 km à pied et, en ville, 1/4 des trajets voiture font moins de 1 km. 30 minutes de marche rapide par jour améliorent votre santé.

Le vélo

Rapide, non polluant, pas cher et sportif, le vélo a beaucoup d’atouts ! Sur des distances inférieures à 6 km, c’est lui qui va le plus vite en ville. Comme la marche à pied, il nous maintient en forme, ne nous met pas en retard et nous permet une moindre exposition à la pollution que dans un espace confiné comme l’habitacle de la voiture. Contrairement aux idées reçues, l’exposition à la pollution est 2 à 3 fois plus faible qu’en voiture (5,9 mg/3 d’exposition au monoxyde de carbone à vélo contre 14,1 en voiture).
Il faut 1/4 d’heure pour faire 3 km à vélo et un trajet en voiture sur deux fait moins de 3 km. 10 km de vélo tous les jours évitent le rejet, par l’usage d’une voiture, de 700 kg de CO2 par an. Une place de stationnement voiture, c’est 10 places de stationnement vélo. Jusqu’à 5 km, le vélo est plus rapide que la voiture : un cycliste roule en moyenne à 15 km/h en ville contre 14 km/h pour une voiture !

Transports en commun

En ville et en milieu rural, bus, cars vous permettent de faire de longs trajets en évitant le stress de la conduite (on peut y lire, y discuter, y dormir !) et ils sont toujours moins chers qu’une voiture. Autre avantage : en les utilisant, on consomme moins d’énergie et on rejette moins de CO2 qu’en voiture.
Les transports en commun se modernisent et s’adaptent à nos besoins, profitons-en. Un bus peut transporter en passagers l’équivalent de 40 à 50 voitures. Pour un même trajet, on consomme en bus 2 fois moins d’énergie et on émet 2 fois moins de CO2 qu’en voiture. Une voiture coûte à l’année, en moyenne, 20 fois plus qu’un abonnement moyen de bus.

Le covoiturage

Comment ne pas remarquer, dans les embouteillages notamment, que la plupart des voitures ne sont occupées que par une seule personne ? 80% des conducteurs français roulent seuls dans leur voiture...
Ce constat a amené de nombreux particuliers à se regrouper pour partager leur véhicule et les dépenses sur un trajet commun, avec des voisins pour faire des courses, des copains pour aller à la Fac, des collègues pour aller au travail... ou simplement des gens avec qui on partage une destination.
Cette solution est valable aussi bien en ville qu’à la campagne, il suffit de s’organiser pour faire circuler l’information, les propositions des uns ou les demandes des autres.
Le résultat ? Moins de frais pour le conducteur, moins de voitures en circulation, moins de nuisances liées aux transports et un renforcement des liens entre collègues, voisins, etc.! Conclusion : pour mes déplacements, je fais le bon choix ! Plus d’infos sur www.facebook.com/sem974

Des actions communes sur toute l’île

Moment phare pour présenter au grand public des solutions de transport alternatives à la voiture individuelle, la Semaine européenne de la Mobilité va se dérouler du 16 au 22 septembre. Ce rendez-vous devenu traditionnel est l’occasion rêvée pour les autorités organisatrices (CINOR, TCO, CIVIS, CASUD, CIREST, Région, Département) et leurs partenaires (État, ADEME...) d’unir leurs efforts pour promouvoir tous ces modes de déplacement qui préservent l’environnement, et améliorent la santé et la qualité de vie.

Les enjeux de cette Semaine sont primordiaux pour notre île de La Réunion. En effet, sur notre territoire exigu, il est désormais vital d’encourager tous les modes alternatifs à la voiture individuelle (marche à pied, tram-train, vélo, covoiturage, bus, car, roller, skate-board...).

Qui n’a pas été victime de bouchons interminables, obligeant chacun d’entre nous à prendre son mal en patience et à endurer la fatigue et le stress ? L’automobile est, en effet, la responsable d’embouteillages à répétition, et il devient urgent de trouver des solutions.

Aussi, les actions communes menées conjointement par les acteurs réunionnais du transport et leurs partenaires, dans le cadre de la Semaine européenne de la Mobilité, sont-elles louables pour la préservation de notre île : un Pass’Mobilité unique permettant de voyager sur tous les réseaux de La Réunion pour seulement 1 euro le mercredi 19 septembre, Journée du transport public ; des réductions jusqu’à 50% sur les abonnements pour faire des économies ; des animations dans les gares routières, à la radio et à la télé et des nombreux cadeaux à gagner (tee-shirts, sacs, vélos électriques...), ainsi que d’autres surprises à découvrir...

Il y aura des randos-vélos d’Ouest en Est pour découvrir ou redécouvrir la "cycling attitude" en toute convivialité.

Le dimanche 16 septembre, dès 8h30, sur le Territoire de la Côte Ouest. Départs du Port, de La Possession, de Trois-Bassins et de Saint-Leu avec un regroupement des cyclotouristes à Saint-Paul pour un pique-nique aux sons du maloya au stade Lambrakis. Pour toute information et préinscription, composez le N° Vert du TCO au 0800 605 605.

La Rando Vélo de l’Est, sur réservation, aura lieu le 23 septembre de Saint-Benoît à Saint-André, avec 3 départs au choix, à partir de 8h30.


Kanalreunion.com