Déplacements - Transports

« Une transaction et demie par minute »

Inauguration du nouvel espace-bus du Chaudron

Témoignages.re / 28 septembre 2010

Accueillant, sûr, convivial : C’est ainsi que se veut le nouvel espace-bus du Chaudron inauguré mercredi dernier, un équipement de proximité qui ne cesse d’exercer son pouvoir d’attraction sur les candidats à la mobilité, via les transports collectifs, originaires du secteur et au-delà.

« L’ouverture de ce nouvel espace-bus correspond véritablement à une attente de la population, compte tenu des besoins », c’est, en substance, ce qu’a tenu a souligné, mercredi dernier, Philippe Naillet, le président de la SODIPARC, à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle billetterie du Chaudron. Un nouvel équipement de proximité érigé suite à l’incendie qui avait ravagé l’ancien point de vente, toujours situé au mail du Chaudron. A ce sujet, Monique Orphé a félicité les divers partenaires pour leur sens de « réactivité ». Et la première adjointe au maire de Saint-Denis de confirmer la nécessité pour le quartier d’une population d’environ 15.000 habitants d’être doté sans plus tarder d’un tel équipement, agrémenté, a-t-elle précisé, « de toilettes publiques, d’un espace attente, bref, un équipement — géré au niveau de la sécurité par une association de quartier — s’inscrivant dans la politique de la Municipalité en faveur du mieux-vivre ensemble à Saint-Denis, grâce notamment au développement d’initiatives économiques et sociales ».
Intervenant au nom du président de la CINOR, Yves Ferrières a lui aussi salué le partenariat actif entourant l’ouverture de ce nouvel espace-bus : « C’est une grande satisfaction pour l’élu que je suis d’inaugurer en votre présence et avec votre participation à tous un tel équipement s’inscrivant dans la continuité du travail de proximité, du volontariat et de l’action engagé. L’équipement a été réalisé en cinq mois et, encore une fois, au nom du président de la CINOR, M. Jean-Louis Lagourgue, je vous renouvelle à tous mes félicitations pour cette initiative allant dans le sens du développement de la mobilité et de la promotion des transports collectifs ». Des propos faisant écho à ceux tenus quelques minutes auparavant par le président de la SODIPARC.
Après avoir insisté sur le rôle de cet équipement de proximité en termes de cohésion sociale, le président de la SODIPARC, Philippe Naillet, a en effet émis le souhait que « les transports en commun deviennent le mode de transport privilégié des Réunionnais ». Un pari dont on prend le chemin si l’on en croit les chiffres se rapportant uniquement à la SODIPARC : 200.000 abonnements par an et, pour en revenir au Chaudron, « une transaction et demie réalisée par minute, l’espace-bus du Chaudron s’imposant comme le deuxième après celui du Petit marché. Ce qui démontre bien l’importance de son ancrage au sein de la population, au-delà de celle du Chaudron ».


Kanalreunion.com