Ecolo’Run

Des rencontres Solidari’Terre, dans la bonne humeur

Cinthia Fontaine / 11 octobre 2012

La 3ème édition des rencontres Solidari’Terre a eu lieu dans la convivialité et la bonne humeur ce week-end à proximité de la pépinière de Grande Anse. L’occasion pour les adhérents des associations AREC et FAIR ainsi que par toutes les personnes intéressées par le respect de l’environnement et du cadre de vie de se rencontrer autour d’ateliers et d’animations.

« S’amuser, prendre du bon temps, sensibiliser les enfants, petits et grands au respect de l’environnement » voici les buts principaux de ces deux jours de rencontres. Pour promouvoir l’écologie dans la vie de tous les jours, l’association pour le respect de l’environnement et du cadre de vie (AREC) et ses partenaires ont mis les petits plats dans les grands. Au menu, des ateliers ponctuels variés avec de la gymnastique japonaise, du jardinage, des causeries et du qui-jong. Avec en plus tout au long de ces journées, des ateliers continus, autour du bien-être, de la fabrication artisanale, des jeux, des forums et bien sûr le marché aux légumes bio et sa bourse aux plantes, activités centrales de l’association. « Ces rencontres sont l’occasion pour chacun de nous présenter, ses talents, explique Stéphane, président de l’association, dans la convivialité et la bonne humeur. L’objectif est de se faire du bien ».

Les rencontres Solidari’Terre sont le grand rendez-vous annuel de l’association. L’AREC, existe depuis 2001 et compte une centaine d’adhérents qui se réunissent tous les samedis autour d’un marché bio, et d’échanges de légumes et de plantes sur le même emplacement. Nous sommes sensibilisés au respect de l’environnement et nous souhaitons le faire partager, créer une sorte d’alerte écologique explique Stéphane. Le but de l’association est de mettre en place des circuits courts entre le producteur et le consommateur. Chaque adhérent cotise 40 euros/annuel et peut venir se fournir au marché à un prix préférentiel, le marché est aussi ouvert aux non-adhérents. Les légumes vendus doivent répondre à une charte de culture en bio, sans engrais, ni produits chimiques. L’association effectue un contrôle annuel des plantations. Pour l’instant, 6 producteurs participent au marché, aussi alimentés par les adhérents. Le maitre mot reste toujours la convivialité, « chaque samedi, on refait le monde autour d’un café », rigole Stéphane.

FAIR qui fête ses 20 ans cette année était également partenaire des rencontres. L’association œuvre dans la formation, l’animation culturelle et de l’éducation populaire dans le domaine de l’environnement. Les deux associations ont un projet commun de partenariat avec la CASUD afin de créer une filière de récupération et de recyclage de vélos. Des opérations à suivre…

 CF 


Kanalreunion.com