Education-Formation

1ère journée technique au lycée professionnel de Roches Maigres

Saint-Louis

Sophie Périabe / 5 mars 2011

Hier, une centaine d’élèves du lycée professionnel de Roches Maigres a participé à la première journée technique dédiée aux métiers du BTP. Une manière pour l’établissement, en cours de labellisation “Lycée des métiers du développement durable du bâtiment”, d’initier les jeunes au monde du Bâtiment et des travaux publics et leur donner un atout supplémentaire pour décider de leur orientation professionnelle.

« C’est la première fois qu’on organise ce type de journée dans le cadre d’un lycée professionnel à La Réunion », nous indique le proviseur de l’établissement, Jean-Pierre Plantureux.
Dans un contexte économique où le BTP traverse une crise, « nous faisons le pari avec notre partenaire, Lafarge Réunion, que les grands travaux vont bientôt reprendre. Il est donc important de former les jeunes aujourd’hui ».
De plus, dans les îles de l’océan Indien, « Maurice, Madagascar, il y a des grands travaux également, nous pouvons intervenir sur ces chantiers. Nous sommes centre de formation de formateurs océan Indien ».
Placée sous le signe de l’innovation, cette journée a permis au public présent d’assister à une formation technique conduite par l’entreprise partenaire Lafarge et à des démonstrations grandeur nature.
À cette occasion, les participants ont pu découvrir ces nouveaux bétons et les conseils pour une meilleure utilisation sur les chantiers.
Après les ateliers, en fin de matinée, la société Lafarge Réunion a procédé à une démonstration Agilia, il s’agit d’un coulage d’une dalle spécifique Lafarge, dalle de stockage de 30 mètres carrés en béton auto plaçant.
Signe fort du rapprochement de l’école et du monde professionnel, cette démarche partenariale a pour objectifs de mieux faire connaître aux jeunes la diversité des métiers du BTP, des carrières offertes et de susciter leur intérêt pour les technologies et les produits nouveaux. « Nous avons voulu rendre plus vivante la relation école/entreprise pour favoriser l’insertion des élèves », souligne enfin le délégué académique à la formation technique.
L’insertion des élèves qui est au cœur du projet pédagogique du lycée. D’ailleurs, « une convention a été signée avec le ministère allemand pour que nos élèves qui effectuent leur stage là-bas puissent ensuite y travailler », indique fièrement le proviseur de l’établissement. En septembre prochain, 3 stagiaires prendront la direction de l’Allemagne.

 SP  


Kanalreunion.com