Education-Formation

À petits pas : Le monde de la chaussure

Projet accessoire de mode du collège Oasis du Port — 4 —

Témoignages.re / 3 décembre 2010

Chaque année, le collège Oasis du Port organise un projet concernant un accessoire de la mode. Cette année, le thème de la chaussure a été mis en valeur. Voici la suite de l’aventure de la classe de 4ème 7 qui a travaillé sur ce sujet.

• Autour du Musée de la Chaussure
Le Musée international de la Chaussure nous propose une exposition unique au monde. Elle contient 16.500 pièces de collection qui nous racontent 4.000 ans d’histoire des 5 continents. Il rend aussi hommage aux grands créateurs contemporains. Ce musée nous conte l’histoire de cet accessoire de mode artistique et utilitaire.
Au musée, il y avait une boutique de souvenirs qui vendait des chaussures miniatures. Elles étaient la réplique de modèles créés par des grands designers et reproduits par Lorraine Vail. Ces chaussures miniatures ont été fabriquées en Chine.
Nous avons vu aussi dans la boutique une gigantesque chaussure en bois. C’étaient des escarpins à talons. Elles faisaient plus de 1,60 mètre de hauteur.
On vendait aussi des cartes postales à l’effigie du musée, des stylos, des crayons, des mouchoirs, des cartes, des tee-shirts, des montres, et des bijoux : boucles d’oreilles, bracelets et colliers... avec des chaussures comme emblème.

Audrey, Afidja, Mialisoa

• Visite d’une exposition de travaux d’enfants
Lorsque nous avons visité le Musée de la Chaussure, nous avons aussi été invités à un vernissage par la médiatrice du musée, Madame Florence Chenais, et la conservatrice du musée, Madame Marie-Josephe Bossant. Cette exposition a été faite par des enfants de classes primaires. Bien évidemment, c’était une exposition sur la chaussure. Les enfants avaient créé des chaussures avec des éléments naturels et avaient détourné des chaussures. Celles qui nous ont le plus marqués étaient celles faites en sucreries comme les chamallow. Quelques journalistes étaient présents et notre classe a été interrogée par le reporter du “Dauphiné Libéré”, le journal de la région. Et c’est ainsi que nous avons eu droit à être en photo dans le “Dauphiné”.

Aymane, Tatiana, Emmanuel, Diêm


Kanalreunion.com