Education-Formation

Calendrier scolaire : la CGTR Educ’action annonce une plus large mobilisation

Canicule dans les classes à cause d’un calendrier inadapté

Témoignages.re / 26 janvier 2014

Après les manifestations dans le Sud la fin de la semaine dernière, la mobilisation pour des meilleures conditions de travail dans les écoles va s’amplifier estime la CGTR. La décision de faire la rentrée scolaire en plein milieu de l’été sous les Tropiques à La Réunion a des conséquences désastreuses.

« Selon nos informations, la mobilisation des élèves contre la chaleur dans la salle de classe, pour de bonnes conditions de scolarité va se poursuivre lundi 27 janvier 2014 et va très certainement s’étendre à d’autres établissements et dans d’autres communes jusqu’alors épargnées par le mouvement

La question de la révision du calendrier arrêté arbitrairement par le recteur est aujourd’hui clairement posée

Le recteur d’académie serait particulièrement avisé de prendre au sérieux la mobilisation des élèves qui en ont assez des conditions d’étude qui leurs sont faites.

Le ras le bol est profond et résumer les mobilisations à une volonté de nos jeunes de faire l’école buissonnière est au mieux une méconnaissance des réalités qu’ils vivent « sur le terrain », au pire du mépris et une insulte aux raisons réelles de leur combat

Monsieur le recteur, Oui votre calendrier n’est pas bon et il y a nécessité de le revoir . A cet égard, nous ne comprenons pas votre entêtement et votre obstination à vouloir coute que coute allonger la présence élève pendant la période chaude et la raccourcir pendant la période fraiche

C’est un non sens et à ce jour nous ne connaissons toujours pas les motivations de l’autorité académique qui ont conduit au choix d’un calendrier qui fait pièce à l’élémentaire raison.

Ainsi, entre 2012/2013 et la fin du nouveau calendrier arrêté, on passe pendant la période fraiche de 37 jours à 45 jours de vacances et pendant la période chaude pour la même période de référence de 37 jours de vacances à 30 jours ?
S’il est possible de raccourcir la période de scolarité pendant la période chaude pour l’allonger pendant la période fraiche, ne serait ce que pour gagner quelques jours précieux, pourquoi ne pas le faire ?

La CGTR EDUC’ACTION demande au recteur d’entendre la colère qui monte, de faire preuve de bon sens et de revoir le calendrier scolaire en ouvrant enfin une véritable consultation avec la communauté éducative »


Kanalreunion.com