Education-Formation

Calendrier scolaire : la CGTR Educ’action confiante

Une avancée positive possible demain

Témoignages.re / 6 février 2014

« A notre sens et sauf rebondissement inattendu de dernière minute, le dossier calendrier scolaire évolue dans le bon sens », estime la CGTR Educ’action à la sortie d’une rencontre entre le recteur et les syndicats. Elle précise ci-après cette position.

La rencontre syndicat / recteur de ce jeudi 6 février au matin s’est avérée constructive. Elle a abouti à un constat partagé de sortir des tensions actuelles par le haut en répondant autant que faire se peut aux revendications des lycéens

Le recteur a été attentif et réceptif à notre argumentation et s’est dit prêt à accomplir un pas supplémentaire pour que les élèves puissent étudier dans les meilleures conditions possibles, notamment en présentant une nouvelle proposition allant dans le sens d’une extension des vacances pendant l’été austral..

Il a insisté sur le fait qu’il n’a pas encore pris de « décision définitive » même si tout indique qu’on s’oriente vers un calendrier qui va « coller » au plus près des exigences formulées par les lycéens ( « assez du rognage rectoral qui nous rapproche au fil des ans du calendrier métropolitain » « des vacances plus longues en été austral »)

Le recteur s’est engagé à porter à notre connaissance son projet bouclé demain après midi et dès demain le préavis de grève pourrait étre aussi levé

Au regard des échanges qui ont été fructueux, la CGTR Educ’action se dit confiante.

A l’instar des parents d’élèves, nous encourageons les lycéens, qui ont relancé le débat du calendrier scolaire par leurs manifestations, à continuer à garder leur calme.

A notre sens et sauf rebondissement inattendu de dernière minute, le dossier calendrier scolaire évolue dans le bon sens. C’est à mettre, bien sur, en premier lieu au profit et au crédit de ces jeunes qui refusent qu’on les fasse travailler dans des conditions inacceptables. Nous les encourageons à rester dans la situation qui est celle d’aujourd’hui, c’est à dire à garder toute leur sérénité. Les choses bougent, avancent dans un sens positif et nous ne pouvons que nous en féliciter comme nous nous félicitons que la dynamique de mobilisation ait conduit toutes les organisations syndicales à faire bloc et à « s’approprier et s’engager » dans ce juste combat

Si la bonne nouvelle attendue se confirme demain, le recteur aura rempli sa part de contrat, à charge désormais aux collectivités locales de remplir la leur, notamment par le renforcement des équipements et un meilleur aménagement du bâti et non bâti scolaire pour réduire autant que faire se peut la chaleur dans les salles de classe

La CGTR Educ’action prendra les initiatives qui s’imposent pour ce faire


Kanalreunion.com