Education-Formation

Des investissements pour créer des emplois à Mafate

Rentrée scolaire sous le signe de l’hommage à André Bègue

Témoignages.re / 21 août 2010

La rentrée scolaire dans le Cirque de Mafate a été marquée par une cérémonie émouvante. L’école de La Nouvelle a été baptisée André Bègue, un enfant de Mafate décédé tragiquement le 31 mai dernier dans un accident d’hélicoptère. Lors de cette cérémonie, Roland Robert a annoncé des investissements pour moderniser les écoles de Mafate, ces chantiers donneront du travail aux Mafatais.

Le baptême de l’école “André Bègue” s’est déroulé jeudi à La Nouvelle dans le Cirque de Mafate. C’est « un établissement scolaire qui sera dans les prochains mois entièrement rénové », précise Roland Robert, maire de La Possession. C’est une opération qui s’inscrit dans la politique de sauvegarde et de restauration du patrimoine communal de Mafate, avec une priorité qui se confirme aujourd’hui et qui se concrétisera tout au long de la période de 2010 à 2014, à savoir les écoles. Obéissant à un souci permanent en matière de développement durable, cette rénovation « redit avec force, notre partenariat privilégié avec l’ONF, artisan de l’essentiel des travaux, et ceci, dans le cadre de la “Convention cadre pour cette même période de 2010 à 2014”. La commune va investir 74.000 euros dans cette opération qui concerne plusieurs établissements.

Cette somme concerne la rénovation extérieure de l’école, l’amélioration de son environnement, avec notamment la réfection de la clôture de la cour, ainsi que la réalisation d’un bloc sanitaire à proximité du réfectoire, lequel sera raccordé à une “micro station”, un dispositif particulièrement innovant et écologique d’assainissement des eaux usées, — qui devrait être exploitable à la rentrée de janvier 2011 —, au point de constituer ici, dans Mafate, une « opération pilote » au niveau du patrimoine communal et ce, sur l’ensemble de la Ville.

La coopération entre l’ONF et la commune, permettra, surtout, et dans le même temps, pour cet important chantier, et cette sorte de renaissance, d‘embaucher essentiellement des Mafatais, un engagement fort de tous les partenaires qui n’est pas sans rappeler, sur le fond, celui qui aura réuni l’ONF, le RSMA, la commune, l’État et le Conseil général pour la construction de la nouvelle école d’Aurère, inaugurée quant à elle en août 2006.

Roland Robert, a également visité les écoles d’Îlet à Malheur et de Grand-Place en plus de celle de La Nouvelle. Lors de ces visites, M. le maire était accompagné de Martial Off, responsable Unité territorial Ouest de l’ONF, Patrick Chefson, responsable des Travaux pour l’ONF à Mafate, Jean-François Serrat, inspecteur de l’Éducation Port 2, Ramesh Monisamy, coordonnateur des Écoles de Mafate (Éducation nationale), Anise Julie, conseillère municipale déléguée à la Vie Éducative et à la Restauration Scolaire

JPEG - 46.8 ko
Roland Robert en discussion avec un fils d’André Bègue
JPEG - 57.6 ko
Pose de la première pierre des sanitaires de l’école "André Bègue".
JPEG - 70.1 ko
La délégation conduite par Roland Robert a ensuite visité l’école de l’Îlet à Malheur.
JPEG - 28.8 ko
Mimose et Marie Bertile, cuisinières à l’école de Grand-Place au milieu du Cirque de Mafate.
JPEG - 49.1 ko
Mafate est la seule région de la zone centrale du Parc national à être habitée en permanence. C’est aussi dans ce cirque inscrit au Patrimoine mondial que se sont rassemblés les combattants de la liberté qui luttaient contre l’esclavage. Les premiers habitants de Mafate étaient donc les premiers Réunionnais libérés de l’esclavage.


Kanalreunion.com