Education-Formation

Grand succès des activités périscolaires

Le point sur la rentrée scolaire à Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 6 septembre 2014

La Mairie de Sainte-Suzanne a fait le point sur la rentrée scolaire dans la commune. Le maire Maurice Gironcel et plusieurs élus ont expliqué comment s’effectue concrètement le passage au nouveau rythme scolaire.

L’action éducative de la ville de Sainte Suzanne trouve son sens dans cette phrase, rappelle Maurice Gironcel : « Chaque enfant, chaque jeune est un être à part entière, unique, doté de compétences spécifiques et des potentialités qui ne demandent qu’à être révélées. »
Depuis une semaine, 3.439 écoliers ont retrouvé le chemin des 13 écoles publiques et des 2 écoles privées de la Ville de Sainte-Suzanne. La grande nouveauté cette année, c’est la mise en application d’un nouveau schéma éducatif (relatif à la réforme des rythmes scolaires) préparé avec les équipes éducatives depuis plus d’un an.
A Sainte-Suzanne, la demi-journée supplémentaire est le samedi. C’est une décision de la municipalité en accord avec les conseils d’école. « Ce choix s’appuie sur l’avis des chrono biologistes, qui préconisent une coupure en semaine scolaire », précise la commune.
Cela permet entre autres « une meilleure appropriation du savoir ». Cela dégage aussi du temps pour d’autres activités dans l’école.
Autre point novateur, un plan de lutte contre l’obésité infantile en milieu scolaire a été lancé. C’est la mise en place des commissions menus, la réduction des matières grasses et proportions, d’où le changement de collation du samedi en petit goûter qui ne se substitue pas au déjeuner de l’enfant.

Activités périscolaires ouvertes à tous

Dans l’actualité aui vient de France, il est souvent question du manque d’activités périscolaires durant les heures prévues par la réforme. A Sainte-Suzanne, la commune s’est organisée.
Les activités prévues sont gratuites et ouvertes à tous les élèves de la ville. Elles revêtent un caractère culturel, artistique et sportif.
Elles sont encadrés par le personnel communal (animateurs qui ont bénéficié de formation et d’expérience , ATSEM, éducateurs sportifs, intervenants culturels) et également par des partenaires associatifs.

Un groupe de 63 animateurs a été recruté pour assurer la réforme des rythmes scolaires.

Ils complètent l’intervention de l’Education Nationale
Les enfants ont le choix entre 2 menus d’activités, définis en collaboration avec les enseignants, parents d’élèves et écoliers
Différents d’un cycle à l’autre, ces dernières sont en lien avec 3 axes pédagogiques suivants : l’identité culturelle, l’engagement citoyen, le développement durable.
Par le jeu et les activités inscrites aux menus, l’enfant a la possibilité de : développer son imaginaire, son habilité, son intelligence, sa créativité.
Pour le moment, 80% des enfants scolarisés dans les écoles de Sainte-Suzanne suivent ces activités.

Un projet global

Les activités périscolaires s’inscrivent dans le Projet éducatif de territoire. Ce dernier se calque sur les attentes de l’Etat, validé par la Direction Académique des Services de l’Education Nationale (DASEN )
Défini dans le respect du rythmes des familles et reste centré sur le bien être, l’épanouissement et la réussite de l’enfant, ce projet donne son sens au regroupement des 3 heures de classes allégées, remplacées par les Temps d’Activités Périscolaires.

Le projet éducatif de territoire a permis un renouveau des Accueils de Loisirs Sans Hébergement avec un taux de remplissage de 96% durant les vacances de Juillet Août 2014. Il appuie aussi l’ouverture des Mercredis Jeunesses et les Accueils Périscolaires du Matin et du soir

D’autres actions sont inscrites au PEDT : le permis piéton ,le séjour d’échange entre les écoliers de la Marine et les écoliers de la ville mauricienne de Vacoas Phœnix, la mise en place d’un conseil municipal des jeunes ou encore un journal par et pour enfants.

|

Les moyens investis

Amélioration du Bâti communal :
Travaux de rénovation des écoles : 798.631,08 euros
234 interventions de la régie communale durant les dernières vacances scolaires
Mise en œuvre de la réforme :
1.521 007.92 euros

Les moyens mobilisés

Le fonds d’amorçage de l’Etat :
243.000 euros
Les Prestations de la Caf :
145.000 euros
Soit un total de 388 800 euros


Kanalreunion.com