Education-Formation

L’IUT ouvre un DUT Carrières sociales

Sophie Périabe / 6 novembre 2010

Depuis la rentrée 2010, l’IUT de Saint-Pierre propose aux étudiants réunionnais une nouvelle filière de formation dans le social. Le DUT Carrières sociales option assistance sociale prépare actuellement 32 jeunes aux métiers de l’intervention sociale, socio-éducative et socioculturelle.

Selon une étude de l’ARS (Agence régionale de santé), 4.000 emplois vont être créés dans les métiers du social d’ici 2020 dans notre île. Le DUT Carrières sociales vient élargir et compléter l’offre de formation dans ce secteur.
D’une durée de 2 ans, ce diplôme universitaire technologique permet aux étudiants d’acquérir « des compétences générales et professionnelles du programme national pour 80% et 20% de l’enseignement est laissé à l’appréciation des enseignants locaux sur des spécificités locales », précise Harry Boyer, 1er vice-président de l’Université de La Réunion.
Ainsi, les étudiants réunionnais bénéficieront de cours spécifiques sur la création d’entreprise ou d’activité dans le domaine de l’économie sociale. D’autre par, contrairement aux autres DUT, un mémoire viendra clôturer les deux années d’études.
À la fin du DUT, les étudiants devront « savoir écouter, repérer une personne en difficulté, faire le diagnostic d’un territoire, faire de la gestion, etc. », indique Virginie Castillon, responsable pédagogique du DUT Carrières sociales. Ils pourront alors s’orienter soit vers le marché du travail dans « le domaine traditionnel du social ou dans le champ de l’animation socio-éducative ou socioculturelle » ou alors poursuivre leurs études dans des domaines variés, le social, les sciences de l’éducation, le génie urbain, etc.
Les étudiants auront le choix entre intégrer une licence ou « pour ceux qui souhaitent obtenir un diplôme d’État, se diriger vers un IUT métropolitain ou alors un IRTS ».
Selon Virginie Castillon, l’heure est actuellement aux négociations avec l’IRTS de Saint-Benoît, « rien n’est conclu mais nous travaillons sur le principe d’un allégement des cours pour les étudiants titulaire du DUT et souhaitant intégrer l’école ».
Pour ceux qui envisagent de s’orienter vers un IUT métropolitain, là aussi, les responsables de la formation prennent les devants pour que l’étudiant réunionnais puisse avoir un accès privilégié à la formation choisie, licence ou DE.
Pour Frank Lucas, directeur de l’IUT de Saint-Pierre depuis un an, l’ouverture d’un nouveau département répond à l’objectif d’ouvrir et de développer l’IUT. « Avec un taux de réussite et d’insertion de 82% environ, il joue son rôle d’ascenseur social ».
À court terme, l’IUT compte développer ce département Carrières sociales avec l’ouverture d’autres options : Animation et Service à la personne en 2011 et Gestion urbaine plus tard.
À plus long terme, une licence pro devrait voir le jour. « À terme, dans 5, 6 ans, le département Carrières sociales comptera 336 étudiants de la première année à la licence pro », souligne Virginie Castillon.
Tout bachelier peut postuler au DUT, néanmoins, la majorité des étudiants sont issus de BAC généraux ou du BAC ST2S. L’entrée à l’IUT se fait sur dossier (notes, CV, motivation-projet professionnel). « Les étudiants devront donc être motivés et savoir où ils veulent aller », prévient la responsable pédagogique.

SP


Kanalreunion.com