Education-Formation

L’UNEF fait sa rentrée

Université

Témoignages.re / 28 août 2010

L’UNEF (l’Union nationale des étudiants de France) sera active lors de cette année universitaire 2010–2011. C’est le message qu’a voulu faire passer Camille Maillot, présidente du syndicat étudiant, lors d’une conférence de presse organisée hier. Réforme des retraites, allocation pour l’autonomie des étudiants ou encore financement de la nouvelle faculté de santé, ce sont autant de sujets abordés par la responsable du mouvement.

L’année universitaire 2009–2010 fut marquée par une série de victoires pour l’UNEF. Elle a notamment obtenu la mise en place pour cette rentrée d’un « Pôle vie étudiante » sur le campus du Moufia, la création d’un « véritable restaurant universitaire » au Tampon, et la rénovation de la cafeteria de Saint-Denis. « Notre plus grande victoire, c’est la construction prochaine d’une cité universitaire de 90 logements sur le campus du Tampon », souligne Camille Maillot. La présidente de l’UNEF se félicite également de la marche arrière du gouvernement concernant la fin du cumul de l’aide au logement et de la demi-part fiscale.
Malgré toutes ces « avancées », l’UNEF compte rester active lors de cette nouvelle année universitaire. Une année qui s’annonce « difficile » pour les étudiants. « Les frais des étudiants (NDLR : logement, inscriptions, sécurité sociale…) ont augmenté cette année mais les aides du gouvernement sont restées les mêmes », constate Camille Maillot. Pas question pour elle d’encenser la mise en place de 9 mois et demi de bourse pour cette rentrée universitaire. « Pour un étudiant du premier échelon, cela représente une augmentation de 50 euros pour l’année. Je ne pense pas que cela améliore grandement sa situation », explique-t-elle.
Autre cheval de bataille de l’UNEF, la mise en place d’une allocation pour l’autonomie des étudiants. Une revendication « historique » du syndicat. Cette allocation, distincte de la bourse, doit prendre en compte la « situation personnelle de l’étudiant » et non pas celle des parents. Elle doit permettre à l’étudiant de « vivre normalement ». Pour l’instant, cette revendication n’a jamais abouti.
Camille Maillot dénonce aussi le manque de financement de la nouvelle unité de Formation et de Recherche Santé. Selon la présidente de l’UNEF, cette UFR est financée par la Faculté de Science. « Nous voulons qu’elle bénéficie de fonds propres pour qu’elle soit compétitive », affirme l’étudiante. Enfin, l’élue a rappelé l’opposition de son syndicat à la réforme des retraites. « Nous appelons les étudiants à se mobiliser le 7 septembre prochain pour protester contre le projet de réforme du gouvernement », lance-t-elle.

Texte Imaz Press Réunion


Allocation logement et demi-part fiscale

Victoire des étudiants et recul du gouvernement

Les étudiants pourront finalement cumuler l’aide au logement et la demie part fiscale. Cette mesure, déjà en vigueur actuellement, était menacée depuis le début du mois de juillet. En effet, dans le cadre du plan de rigueur gouvernemental, Nicolas Sarkozy voulait mettre fin au système de cumul des deux aides, ce qui aurait mis en difficulté plus de 650.000 étudiants au niveau national, obligés de dépenser entre 40 et 150 euros de plus par mois.
La décision a été prise ce vendredi 27 août 2010, à la suite d’une rencontre entre le président de la République et Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Une rencontre durant laquelle la ministre a présenté un tableau détaillant le montant des pertes pour un étudiant touché par la fin du cumul. Ainsi, selon “Les Echos”, « la mesure aurait particulièrement pénalisé les classes moyennes ». « Un foyer fiscal avec deux étudiants gagnant 4.800 euros brut par mois aurait subi une perte annuelle de plus de 1.685 euros en choisissant l’aide au logement et de 3.400 euros en choisissant la demi-part fiscale », indique le journal. L’argument a convaincu le chef de l’État qui a décidé de faire marche arrière.
Par ailleurs, le gouvernement a annoncé que les étudiants boursiers bénéficieront de 9 mois et demi de bourse pour cette année universitaire et de 10 mois de bourse pour l’année 2011/2012.


Kanalreunion.com