Education-Formation

La jeunesse réunionnaise montre ses capacités de prendre en mains son pays

Concours prospectif à l’Université : "Imaginez La Réunion en 2030"

Témoignages.re / 6 mai 2011

Hier matin s’est déroulée à l’amphi 5 de la Faculté des Lettres et des Sciences humaines sur le Campus Nord de l’Université de La Réunion la restitution du premier concours de prospective organisé par le professeur Fabien Brial pour les étudiants en 3ème année de Licence de Géographie (mention Aménagement). Les participants à ce concours étaient invités à « imaginer La Réunion en 2030 ». Ils ont montré qu’ils sont capables non seulement de l’imaginer, mais aussi de la construire eux-mêmes avec toutes les forces vives de leur peuple.

Trois groupes d’étudiantes et d’étudiants — environ cinq par groupe — ont participé hier à la restitution de ce concours géographique, où ils devaient prouver que « La Réunion en 2030 c’est nous qui l’imaginons ». À cette fin, ils devaient à la fois expliquer et montrer concrètement comment ils l’imaginent.
Les nombreux collègues étudiants présents dans l’amphithéâtre ont beaucoup apprécié les prestations des participants au concours. Ceux-ci ont montré leurs compétences et leurs talents en termes d’anticipation géographique de leur pays, mais également dans les domaines artistique, numérique et pédagogique. En utilisant parfois l’humour et l’ironie pour faire passer leurs messages.

Vive le tram-train !

Tour à tour, les "Futuristes", les "Visionnaires" et les "Z’aménageurs" — les noms des trois groupes (voir encadré) — ont présenté au jury et au public les divers projets pour aménager et équiper leur île, tout en préservant son environnement et afin de répondre aux besoins essentiels de la population, qui atteindra environ un million d’habitants dans vingt ans. Et ces besoins concernent aussi bien les questions de l’autosuffisance alimentaire que celles de l’habitat en haute qualité environnementale, des déplacements agréables et non polluants, de l’autonomie en énergies renouvelables, du co-développement régional solidaire, etc.
D’où la remise en cause du projet actuel de la Région pour la route littorale, la réalisation du tram-train de Saint-Joseph à Saint-Benoît et d’autres propositions émises par les étudiants, dont certains se sont même référés aux projets lancés par Paul Vergès et ses amis. D’où cette autre proposition exprimée par l’un des groupes pour favoriser le développement social : la création d’une "grande ville étudiante" à Cambaie (Saint-Paul), avec davantage de moyens de l’État pour la formation de la jeunesse réunionnaise et ouverte aux peuples frères de l’océan Indien.

L’ère de la responsabilité

Certes, tel projet ou telle vision de l’avenir présentés par les différents concurrents peuvent poser des questions, certains oublis (le vélo comme moyen de déplacement et l’enseignement de la philo à l’université… !) peuvent être regrettés ; mais l’essentiel n’est pas là. Il est dans le fait que plusieurs étudiants réunionnais ont démontré une fois de plus hier matin, devant un public enchanté, que notre jeunesse s’intéresse à l’avenir de son pays et qu’elle est capable d’imaginer les défis à relever comme les solutions à trouver, en travaillant ensemble pour l’urgence, mais aussi pour le long terme.
Si le système éducatif à La Réunion, depuis l’école maternelle jusqu’à l’université, se donne pour mission de préparer la jeunesse réunionnaise à prendre en mains son pays pour aller enfin vers le développement durable et solidaire, il fera réellement son travail. Et il valorisera les atouts dont les jeunes Réunionnais sont porteurs pour contribuer à faire entrer notre peuple dans l’ère de la responsabilité.

Correspondant


Les groupes du concours

Voici la liste des trois groupes d’étudiants de la Licence 3 Géographie mention Aménagement ayant participé au concours de Prospective "Imaginez la Réunion en 2030", organisé par le département de géographie à l’initiative de Fabien Brial :

• Groupe vainqueur : "Les Z’aménageurs" (Voir “Photo du jour”)
Mickaël Virama, Claire Elodie Marie-Louise, Davika Devane, Nicolas Loricourt, Christelle Damour.

• Groupe 2 : "Les Futuristes"
Angélique Payet, Alexandre Payet, Anne Laure Inguehe, Elisa Lamy, Dora Rousseau.

• Groupe 3 : "Les Visionnaires"
Christelle Vanwalscappel, Valérie Jacquin, Eulalie Kichenin, Léo Pairain.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Félicitation à ces jeunes étudiants et un grand merci à ce professeur (Mr Brial) pour avoir mis en place ce concours. Pour une fois que quelqu’un valorise la filière de géographie et cela tombe bien à quelques jours de la décision de délocaliser la licence de géographie (qui se fait actuellement sur le campus du Moufia et celui du Tampon) au Tampon uniquement (pour ensuite la fermer dans un futur proche). Voilà un gros coup de pub pour cette filière qui crie haut et fort qu’elle se doit d’exister en montrant de quoi elle est capable.

    Cependant, même si on peut voir sur la photo que l’amphithéâtre était plein ce jour là, j’ai pu constater qu’il n’y avait que des étudiants de géographie (quelques L2, quelques L3 venus soutenir les candidats et très peu d’autres étudiants). Je dirai que les étudiants qui ne sont pas venus et ont préféré la plage ont vraiment manqué quelque chose : drôle, captivant, professionnel... Nous avions vraiment eu l’impression en l’espace de quelques heures d’avoir fait un voyage dans le futur !

    Des projets parfois utopiques, parfois trés réalistes la Région devrait en prendre note. On regrette d’ailleurs l’absence de cette dernière qui se dit soit disant à l’écoute des jeunes.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com