Education-Formation

La moitié du Conseil d’administration de la FCPE va déposer plainte contre le président

Congrès explosif aujourd’hui à Bras-Panon

Manuel Marchal / 15 octobre 2011

Le congrès de la FCPE qui se tient ce matin à Bras-Panon sera animé. La moitié du Conseil d’administration se prépare à porter plainte contre le président de l’association. Lors d’une rencontre avec la presse hier, ils ont dénoncé de nombreux dysfonctionnements qui nuisent à la capacité de l’association de faire face à sa mission : qui défend les parents et les droits des enfants ?

À La Réunion, la FCPE est aujourd’hui à la croisée des chemins. Cela fait un an qu’un nouveau président dirige l’association, et force est de constater que le congrès qui s’annonce ne sera pas de tout repos aujourd’hui à Bras-Panon.
À l’ordre du jour du courrier adressé par le président figure en particulier ce point : « clarification et prise de décision sur la situation de certains administrateurs au CDPE ». En clair, l’ambiance va être au règlement de comptes. Comment en est-on arrivé à un climat aussi détestable au sein d’une association de bénévoles dont l’objectif est la défense des intérêts des parents et des enfants ?
Hier, la moitié du Conseil d’administration de la FCPE Réunion a apporté son éclairage. Pour ces 9 administrateurs, le président porte une lourde responsabilité dans cette dégradation. Ils ont même décidé d’aller jusqu’à déposer plainte auprès du procureur de la République.
Les griefs sont nombreux. Le premier point vient de la tenue de ce congrès. Ce dernier est logiquement décidé par le Conseil d’administration, or, ce n’est pas le cas. Le courrier de convocation a été adressé avant la réunion du Conseil. Lors de ce congrès, il sera question du rapport financier. Un rapport qui n’a pas été visé par la trésorière, qui l’a fait ?

« Qui défend les parents et les enfants ? »

Ces faits sont révélateurs d’un climat où un dirigeant prend les décisions sans tenir compte du Conseil d’administration élu par les parents d’élèves. Ils affirment qu’au cours de cette année, l’état d’esprit a changé. Les bénévoles sont mis face à des décisions unilatérales, qui s’apparentent à des abus de pouvoir, affirment-ils. Ils demandent également que toute la clarification soit faite sur les procédures d’adhésion.
Tout ce climat a des conséquences pour l’association, avec des parents qui ne préfèrent plus renouveler leur confiance à la FCPE. « Qui défend les parents et les enfants ? », disent-ils.
Aujourd’hui, ils comptent participer au congrès en portant les valeurs pour lesquelles ils ont décidé de s’engager bénévolement dans une organisation de parents d’élèves : « Nous irons au congrès pour dire ce que nous avons à dire ».

M.M.


À l’ordre du jour

Débat sur le remplacement des enseignants absents non remplacés

Dans un communiqué, la Fédération des Conseils de Parents d’Elèves de La Réunion informe qu’un congrès départemental aura lieu le samedi 15 octobre 2011 au Lycée polyvalent Paul Moreau, Bras-Panon, 51, Chemin Bras Panon.
Le congrès se déroulera de 7h30 à 16h00.
Les adhérents peuvent participer à cette rencontre sans pour autant prendre part au vote, indique le communiqué.
« Conformément à leurs statuts, seuls les administrateurs départementaux et les délégués désignés par les Conseils locaux déclarés à la section départementale, affiliés à la fédération nationale et à jour de leurs cotisations 2010-2011, votent sur le rapport d’activités, sur le rapport financier et élisent les nouveaux administrateurs », précise le communiqué
« Un atelier en plénière sera organisé à partir de 14h00 sur la problématique du remplacement des enseignants absents et non remplacés. L’ensemble des congressistes et des personnes présents sont invités à y participer ».


Kanalreunion.com