Education-Formation

"La vi lontan, la vi zordi o Por"

Clôture des classes de ville pour les jeunes Portois

Témoignages.re / 16 avril 2010

L’édition 2010 des classes de ville au Port se termine ce vendredi. Pendant deux mois, de nombreux partenaires de cette action socio-éducative ont permis à des centaines d’élèves de mieux connaître les richesses culturelles de leur ville et l’évolution de leur cadre de vie au cours des dernières décennies.

La cinquième édition portoise des classes de ville a débuté le lundi 15 février dernier pour s’achever ce vendredi 16 avril 2010. Pas moins de 14 classes de 14 écoles élémentaires de la Ville ont participé à cette action de formation.
Ce sont les écoles Paule Legros, Raoul Fruteau, Francis Rivière, Gervais Barret, Léonide Letoullec, Charles Vendomèle, Camille Macarty, Benjamin Hoareau, Eugène Dayot, Françoise Dolto, Georges Thiébaut, Raymond Mondon A, Raymond Mondon B et Ariste Bolon.
Environ 350 élèves ont pu prendre part à cette opération, qui leur a permis d’approfondir leurs connaissances sur le thème : "La vie d’antan, la vie d’aujourd’hui".

De nombreuses visites

Cette formation s’est faite notamment lors de nombreuses visites de sites, organisées par plusieurs partenaires de l’Éducation nationale.
Ces sites sont des centres culturels, comme la Médiathèque Benoîte Boulard, le Village Titan, Far Far de La Rivière des Galets, ainsi que des centres cultuels (l’ashram, la mosquée et l’église) ou encore des sites industriels (le silo à sucre) ou de grandes infrastructures comme les ports Ouest et Est de La Pointe des Galets ou l’endiguement de la rivière des Galets.
Des visites ont également été organisées sur des zones de Réhabilitation de l’habitation insalubre (RHI) afin de mieux approcher la question de l’aménagement du territoire et à l’Hôtel de Ville afin d’en savoir un peu plus sur les services administratifs de la Commune.

Des rencontres passionnantes

Enfin, des rencontres intergénérationnelles se sont déroulées à l’OPIAPA (Office portois d’information et d’aide aux personnes âgées) et au Village Titan.
Ces rencontres furent particulièrement passionnantes car elles ont permis aux personnes de la "troisième jeunesse" de parler de la vie du temps de leur enfance, des événements importants qu’elles ont vécus et qui ont changé la société. Certaines ont même récité des poésies qu’elles avaient apprises quand elles avaient 8 ans, l’âge des enfants venus échanger avec elles aujourd’hui.
Le développement durable était au cœur des visites des élèves. Et c’est un voyage dans le temps puisque les élèves voient des lieux, vont à la rencontre de personnes qui ont été témoins de l’évolution de leur Ville et ainsi peuvent témoigner de la vie "lontan".

Correspondant


Kanalreunion.com