Education-Formation

Le CGJ impulse la création d’éco-délégués dans les collèges de l’île

Salon de l’Éducation : débat avec la présidente du Département

Témoignages.re / 22 novembre 2010

A l’occasion d’un débat sur la préservation de l’environnement pendant le Salon de l’Éducation, le CGJ (Conseil général jeunes) a souhaité impulser la création d’éco-délégués dans les collèges. Cela se traduira par la mise en place d’un comité de pilotage constitué de ses éco-délégués et des partenaires du Développement durable. L’un des objectifs prioritaires est de faire bénéficier leur établissement d’un label “E3D” (Établissement en Démarche de Développement Durable) spécifique en lien avec le PA3D du Département.

Cette action répond à une nécessité de promouvoir fortement l’Éducation à l’environnement et la sensibilisation aux risques incendie afin que des épisodes tels que les feux de forêt du Maïdo ou de La Montagne ne se reproduisent pas.
En matière d’environnement, l’action du Département de La Réunion répond principalement à deux objectifs :

- Préserver la qualité des espaces naturels, objectif principal et incontournable ;

- Ouvrir les sites au public dans des conditions compatibles avec leur sauvegarde (objectif secondaire), en mettant en œuvre les aménagements et les modes de gestion adéquats.

Dans le cadre de l’édition 2010 du Salon de l’Éducation, la Présidente du Conseil général, Nassimah Dindar, et les CGJ se sont rencontrés le samedi 20 novembre autour d’un débat sur le thème de la préservation de l’environnement. Il a été question des ENS (Espaces naturels sensibles), de l’inscription de notre Parc national au Patrimoine mondial de l’UNESCO et de la convention de reboisement avec l’ONF, pour le “plan de reboisement Maïdo”.
Ainsi, à l’occasion du Salon, il a été demandé à des collégiens de classes de 4ème et 3ème de devenir des ambassadeurs du développement durable (éco-délégués) à leur charge, ensuite transmettre leurs savoirs à leurs camarades.

L’éco-délégué est un nouveau genre de délégué “vert” dont les missions sont multiples et importantes :

- Faire des propositions pour que le collège soit plus écologique

- Participer à un comité de pilotage éco-collège, se réunissant une fois par trimestre

- Transmettre les informations à la communauté éducative

- Etre à l’écoute des préoccupations environnementales et sociales de ses camarades

- Etre moteur dans la mise en place des actions

- Représenter l’établissement lors d’évènements locaux

- Participer à la rédaction de communiqués de presse, d’articles sur le site du collège, de campagnes d’affichage...
Et, parce que le collège est un lieu privilégié pour la mise en œuvre d’une éducation au développement durable, faire une proposition de labellisation aux établissements volontaires.
Les éco-délégués proposeront, à moyen terme, un module “risque incendie” avec le SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) destiné à sensibiliser les jeunes aux carrières de sapeurs pompiers volontaires et présenteront pour la rentrée de janvier 2011 leur programme d’action.


Kanalreunion.com