Education-Formation

Le plus grand campus dédié à la formation professionnelle d’Europe

Inauguration du Campus Professionnel de l’Océan Indien

Témoignages.re / 9 septembre 2009

Le Président du Conseil régional, Paul Vergès, a inauguré le Campus Professionnel de l’Océan Indien, situé à Saint-Pierre, ce vendredi 4 septembre en présence des représentants des Chambres Consulaires, de la Mairie et de l’Etat.

Ce Campus, unique dans l’océan Indien et en Europe, constitue une plateforme unique tant par la multiplicité des acteurs qui la compose que par sa proposition de parcours professionnels en filières.
Le Campus Professionnel de l’Océan Indien rassemble (CPOI), autour de la Région, trois partenaires majeurs de la formation professionnelle : l’Afpar, la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion (CCIR) et la Chambre de Métiers et d’Artisanat (CMA). Il a été financé par l’Europe et la Région Réunion.

Les principaux opérateurs — Afpar, CCIR et CMA — sont réunis sur un site commun, mutualisent des plateaux techniques, des espaces et des fonctions pour constituer un pôle d’excellence et de développement dans la formation professionnelle, de l’apprentissage à la formation continue des salariés et demandeurs d’emploi, et du niveau 5 au niveau 2 de qualification.

Implanté sur le site des Casernes, au Nord-Est de la ville de Saint-Pierre, au cœur de la zone d’activité, le CPOI s’étend sur une superficie de 9,5 hectares.

Le CPOI, c’est :
- 1.500 personnes en formation sur le site pour l’année 2009/2010 ; 3.000 prévues à moyen terme.

- 150 places en internat comportant 140 chambres individuelles équipées de sanitaires complets.

- Une cuisine (capacité de 1.500 repas/jour) et un satellite de restauration.

- Des parkings couverts et des places de stationnements extérieures (440 places).

- Les bâtiments qui répondent aux normes HQE (Haute Qualité Environnementale). Ils sont équipés de panneaux photovoltaïques et de systèmes de récupération de l’eau de pluie.

Le CPOI est le seul ensemble de formation classé ICPE (Installation Classée pour la Protection de l‘Environnement). Le seul autre bâtiment classé à La Réunion est Kélonia, l’observatoire des tortues marines de Saint-Leu.

Un large choix de formations

C’est aussi une plateforme d’orientation professionnelle qui informe sur les parcours de formation. Les domaines de formations existants sur le Campus sont :

- L’automobile

- La moto

- Le transport

- La logistique

- La menuiserie/bois

- Le bâtiment et les travaux public

- L’horticulture/VRD (site Basse-Terre les Hauts)

- La maintenance industrielle

- Le tourisme

- La coiffure esthétique

- Les services à la personne

- Le tertiaire administratif

- L’informatique

- La remise à niveaux métiers

- Les langues

En termes de calendrier, les dates d’opérationnalité des différents pôles et bâtiments sont les suivantes :

- Juin 2009 pour le pôle de formation automobile et le pôle bois.

- Août 2009 pour le pôle préparation sectorielle et 60 lits de l’hébergement (qui en comptera 150 en décembre). Rentrée des sections d’apprentissage des métiers de l’automobile et des sections d’apprentissage déjà présentes sur le site, soit 800 apprentis.

- Décembre 2009 pour le pôle tertiaire, pôle informatique, solde de l’hébergement.

- Fin 2009 pour le pôle transport.

- 1er semestre 2010 pour le pôle bâtiment et pour l’amphithéâtre.

- Mi 2010 pour le pôle logistique.

- 2010/2013 réhabilitation des bâtiments des pôles coiffure/esthétique et métiers de bouche.

83 millions 182.560 euros financés par l’Europe et la Région

Les investissements financés par l’Europe (60%) et la Région (40%) s’élèvent à 83 millions 182.560 euros :

- 39 millions 165.000 euros pour la construction d’ateliers et de salles pédagogiques du pôle de formation aux métiers de l’automobile et du pôle transport logistique.

- 6 millions 500.000 euros pour la construction de 3 pistes, d’un atelier logistique et de magasins-écoles du pôle transport logistique.

- 29 millions 250.000 euros pour la réhabilitation des espaces alloués aux autres filières et leurs équipements.

- 267.560 euros pour la construction du centre délocalisé du pôle horticulture à Basse-Terre les Hauts.

- 6 millions d’euros estimés pour la réhabilitation du CFA de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

Les différents partenaires se sont tous félicités (Afpar représenté par M. Patrick Pitou et les Chambres consulaires représentées par M. Picardo, le Président de la Région Réunion, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de La Réunion et par M. Riaz Mall, Vice-Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion délégué à la Formation professionnelle) de la création d’un tel outil au service de la formation professionnelle.
Il s’agit pour eux d’un équipement à la hauteur des ambitions de La Réunion et de l’océan Indien au profit des entreprises, des salariés et des stagiaires (jeunes en apprentissage notamment). Ils ont également souligné la collaboration exemplaire entre les acteurs de la formation professionnelle afin de garantir de nouvelles perspectives et des véritables filières d’avenir pour les jeunes Réunionnais.

Le représentant de l’Etat, M. Alain Gérard, Sous-préfet de Saint-Pierre, a qualifié cet équipement de pôle d’excellence tant pour les jeunes en formation que pour les demandeurs d’emploi. Cette plateforme unique de formation est d’autant plus important pour le développement du Sud touché par la crise économique et le chômage. Il s’agit d’un investissement considérable pour répondre aux besoins actuels et à venir de La Réunion.

Le CPOI : un outil de formation à la pointe de l’innovation et des technologies

Le Président de la Région Réunion, M. Paul Vergès, s’est félicité qu’un tel équipement voit enfin le jour permettant ainsi à 3.000 jeunes de bénéficier d’outils de formation à la pointe de l’innovation et des technologies. Il a rappelé que le CPOI est un investissement fondamental et une des illustrations de la stratégie de la Région afin d’ouvrir des perspectives de développement pour La Réunion pour les décennies à venir. Il s’agit en effet, à travers la formation de tous ces jeunes, de consolider la base des PME afin qu’elles puissent surmonter la crise économique et pour les 15 ans à venir.

Un tel équipement permettra également de répondre aux besoins de formation d’une population qui va s’accroître de 200.000 habitants d’ici à 2020. La préoccupation du Conseil régional est de penser l’avenir de La Réunion dans sa globalité en réalisant des équipements propices au développement durable. Le CPOI a été conçu selon les normes HQE et garantit également un accès aux personnes à mobilité réduite. Il s’agit également de sauver l’avenir en ouvrant des capacités locales vers l’extérieur puisque les jeunes issus du CPOI pourront aussi aller travailler dans l’océan Indien, également en pleine transition démographique et qui aura des besoins conséquents pour son propre développement.

Paul Vergès a également rappelé sa volonté de faire du CFAT (Centre de Formation aux métiers de l’Automobile et du Transport) un outil de pointe pour le développement des transports électriques. Même si le parc automobile actuel de l’île est constitué à plus de 90% de véhicules roulant au carburant, il est impératif que d’ici à 2025, dans la perspective de l’autonomie énergétique, les jeunes Réunionnais puissent être préparés à la reconversion du parc automobile local et à travailler sur les équipements nécessaires au tram-train.

Enfin, le Président de la Région a souligné que le CPOI est, après la route des Tamarins, une nouvelle ouverture vers le Sud et une opportunité afin de rééquilibrer le développement entre le Nord et le Sud et donc de participer à l’équilibre de l’ensemble de l’île. Il s’agit d’une étape supplémentaire importante en attendant de pouvoir prolonger le tracé du tram-train et de la route de moyenne altitude vers le Sud.


Kanalreunion.com