Education-Formation

Le RESPECT de nos difficultés

Propositions du PCR pour la culture et l’éducation

Nadine Damour / 21 janvier 2017

*" Traiter l’illettrisme, fléau majeur, par une équipe pluridisciplinaire [pédagogique et sociale]"

JPEG - 17.8 ko

Lutte contre l’illettrisme : le PCR, La Réunion plus que jamais mobilisés !
116 000 personnes sont concernées par le phénomène de l’illettrisme, soit 22,6 % des 16-65 ans ayant été scolarisés.
Un jeune sur sept se trouve en situation d’illettrisme
- 14 % des jeunes de 16 à 29 ans rencontrent des difficultés face à l’écrit
- 33 % des personnes âgées de 50 à 59 ans se trouvent également en grande difficulté
- 39 % des personnes de 60 à 65 ans sont en situation d’illettrisme, cependant comparativement à 2007, la part de cette tranche d’âge diminue entre 2007 et 2011, passant de 52 % à 39 %.
- Les hommes sont deux fois plus en difficulté que les femmes.
- La part des personnes sorties du système scolaire sans qualification reste très élevée, même parmi les générations les plus jeunes.
(Source INSEE/IVQ 2011)
L’illettrisme est donc un véritable fléau, sur l’île ! Plusieurs tentatives continuent d’être menées mais force est de constater que le résultat est infructueux. Le nombre d’illettrés ne baisse toujours pas.
Pour mettre en échec l’illettrisme, le problème doit être réellement entendu de tous et les solutions doivent provenir de la base pour que le succès soit au rendez-vous.

La municipalité de Sainte Suzanne souhaite mettre en œuvre, avec sa population, un projet pour lutter contre l’illettrisme, au départ sur sa commune pour toucher ensuite toute La Réunion. Elle va utiliser la méthode d’alphabétisation « Yo si puedo », en collaboration avec une association France-cubaine.


Kanalreunion.com