Education-Formation

Les enfants en connaissent un rayon

Littérature

Témoignages.re / 4 août 2009

Les livres pour enfants made in Réunion : une filière en plein développement ces dernières années. De quelques rares livres de contes, les rayons comptent aujourd’hui des dizaines de références, des romans aux livres éducatifs en passant par les recueils de comptines.

Rendez-vous d’abord dans une grande surface du Chaudron. Le magasin présente un rayon librairie sur deux rangées, plus un étalage carré présentant les best-sellers. Parmi les deux rangées, une partie entière consacrée aux livres de poche, bandes dessinées et livres jeunesse. Les ouvrages édités à La Réunion sont noyés parmi les livres jeunesse venus de France métropolitaine. D’ailleurs, on a mélangé pêle-mêle albums pour tout petits et BD locales destinées à un public plus adulte… Une confusion des genres qui témoigne du peu de connaissance du produit de la part du personnel. Aussi, les livres d’un même auteur sont éparpillés dans le rayon et non pas mis en valeur sous forme de collection.

Anita Cadet, responsable du rayon librairie, avoue que les références sont au nombre d’une dizaine, à peine. La présentation est, en effet, assez pauvre. On distingue entre autres deux albums de Joëlle Ecormier, une BD d’Apollo et Brughera, un livre de coloriage. Côté conseil, si l’on peut s’adresser à un vendeur — si ce dernier est en rayon —, l’achat se fait plutôt en libre-service. Alors que le réapprovisionnement en ouvrages se fait de façon hebdomadaire par la SAPRIM, centrale d’achat de la chaîne de magasins, les livres jeunesse de La Réunion, eux, sont fournis seulement toutes les trois semaines. Ce qui témoigne des ventes peu nombreuses sur ce rayon.

Changement de décor. En centre-ville de Saint-Denis, l’une des principales librairies du chef-lieu nous reçoit. Le rayon jeunesse réunionnais est cette fois à l’entrée même de la librairie de cette grande enseigne dionysienne, dans la partie “fonds local”. Ici, Guilaine Rivière peut tout à fait conseiller et orienter la clientèle en lui indiquant deux ou trois ouvrages correspondant à sa demande. Aucun risque de tomber sur un livre qui ne serait pas à sa place, le rayon est soigneusement présenté.

Le rayon ici est dix fois plus fourni qu’en supermarché : de 70 à 80 références réapprovisionnées une fois par semaine. Mais il est difficile de donner une idée des ventes sachant qu’elles sont plus importantes en période de Noël.

Les meilleures ventes : les albums de contes et légendes. Le livre-CD, tel “Ticoulitintin” du groupe musical Pat’ Jaune et de la romancière Joëlle Ecormier, reste marginal. D’une façon générale, le livre jeunesse fait à La Réunion se développe, avec l’apparition relativement récente de deux nouvelles maisons d’édition : Epsilon Jeunesse et Océan Jeunesse.


Kanalreunion.com