Education-Formation

Les étudiants admis dans les Grandes Ecoles reçus à la Région

Témoignages.re / 17 août 2009

La Région a accueilli les étudiants des CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) admis cette année dans les Grandes Ecoles nationales. Depuis 2005, la collectivité accompagne ces jeunes vers les études d’excellence grâce à une aide financière pour passer les épreuves d’admission des concours d’entrée des Grandes Ecoles.

Vendredi, pour la deuxième année consécutive, la Région a accueilli les lauréats aux Grandes Ecoles, étudiants issus des classes préparatoires des lycées Leconte-de-Lisle, Lislet-Geoffroy, Roland Garros et Bellepierre. Sur les 551 étudiants, 90% ont été reçus aux concours d’entrée des Grandes Ecoles littéraires ou scientifiques, telles que l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, l’ENS de Fontenay St Cloud, l’école Centrale de Paris, l’ESSEC, l’École de management de Lyon, l’ENSAM de Bordeaux ou encore l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort.
Les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) existent depuis 20 ans à La Réunion et contribuent à l’égalité des chances entre les jeunes Réunionnais dans des formations aussi variées que les lettres, la physique chimie, l’économie, la biologie, la technologie.... 45% des étudiants des CPGE sont en effet boursiers, c’est une proportion beaucoup plus importante qu’en France.
La Région accompagne depuis 2005 ces étudiants méritants en attribuant une aide de 750 euros aux étudiants boursiers afin de couvrir les frais liés aux épreuves d’admission en France, et 350 euros pour les étudiants non boursiers. Pour 2009, 179 étudiants dont 43% de boursiers ont bénéficié de cette aide régionale.
Le président de la Région, Paul Vergès, a tenu à attirer l’attention de ces étudiants d’excellence sur leur chance mais aussi sur la responsabilité qui leur revient. « Nous comptons beaucoup sur vous », a-t-il déclaré, à la fois pour le rayonnement de La Réunion mais aussi pour l’avenir de l’île dans un contexte de changement climatique, de transformation de l’économie mondiale, d’accélération du phénomène démographique. Le soutien aux étudiants de classes prépa s’intègre au sein de « l’investissement dans l’être humain à La Réunion ». « C’est la période décisive pour mobiliser le maximum de capital humain pour l’avenir de La Réunion », a souligné Paul Vergès. Le président a invité ces étudiants à réfléchir à ce qu’ils pourront apporter à leur île et au co-développement, dans une zone où moins de 1% de la population bénéficie d’une haute formation scolaire et universitaire.
Maya Cesari, conseillère régionale chargée de l’Innovation, a ainsi proposé la création d’un réseau social des jeunes réussites réunionnaises, réseau que se chargera de faire connaître la Région.

Edith Poulbassia


Kanalreunion.com