Education-Formation

Nouveau partenariat entre les TAAF et le Rectorat de La Réunion

À la découverte de notre environnement

Témoignages.re / 23 septembre 2016

Hier à Saint-Pierre au siège des Terres australes et antarctiques françaises, un nouveau partenariat de trois ans a été signé entre cette collectivité et le Rectorat de l’Académie de La Réunion. Il permettra notamment aux jeunes Réunionnais de mieux connaître les richesses de cette partie du monde, dont La Réunion constitue la base arrière.

JPEG - 74.1 ko
La préfète des TAAF, Cécile Pozzo di Borgo, présente l’exposition des travaux des élèves au recteur Velayoudom Marimoutou.

L’académie de La Réunion et la collectivité des Terres australes et antarctiques françaises étaient partenaires depuis longtemps dans les domaines de l’information et de la sensibilisation des publics scolaires à l’éducation à l’environnement, au développement durable et à la protection de la biodiversité. Un accord cadre de partenariat, signé pour trois ans le 29 avril 2010, avait donc permis d’officialiser cette collaboration avec le ministère de l‘Education Nationale. Cet accord a été enrichi et renouvelé le 12 juin 2013. Au regard de l’intérêt suscité par ce partenariat auprès de la communauté éducative et compte tenu de la qualité des travaux réalisés au cours de ces six années d’échanges, les deux institutions ont décidé de signer un nouvel accord cadre, permettant de poursuivre l’expérience avec les établissements scolaires.

Ce nouvel accord cadre signé hier pour les trois années à venir est un support pour développer et faire vivre des projets relatifs aux TAAF notamment autour des événements de la collectivité :

  • - le 10ème anniversaire de la réserve naturelle des Terres australes françaises et le projet EPI proposant d’« Entrer dans la vie d’un manchot royal »
  • - la prolongation de l’exposition « Tromelin, l’île aux esclaves oubliés » au musée Stella Matutina à Piton Saint-Leu et une médiation de l’exposition aux scolaires
  • - la sortie de l’album jeunesse d’Alexandrine Racinais intitulé « Les Robinsons de l’île Tromelin » avec la venue de l’auteur sur l’île et le dossier de travail développé par le professeur relais du 1er degré à partir de l’ouvrage
  • - le projet de réalisation d’un documentaire par les lycéens Jean Hinglo du Port de la section cinéma à l’occasion du 240ème anniversaire du sauvetage des esclaves oubliés de Tromelin par le chevalier de Tromelin

Exposition jusqu’au 7 octobre

Une exposition de quelques projets concrets a été présentée au préfet des TAAF et au recteur de l’académie de La Réunion. Elle sera visible au siège des TAAF à Saint-Pierre jusqu’au 7 octobre prochain.

Les élèves de l’école Jean Macé de Saint-Louis sont allés dans les Terres australes dévoilent leurs aventures inoubliables dans un magnifique carnet de voyage. Le réseau Canopé – Académie de La Réunion a lancé un appel à projets pour le 60ème anniversaire des TAAF en 2015 sur ce thème, ce qui a inspiré de nombreux établissements comme base de travail. Trois classes (élèves de CE1, de CE2 et de CM1) de l’école de Saint-Louis, se sont investies dans ce projet taafien. Ici, il s’agit d’adopter des identités de voyageurs des TAAF pour réaliser ce voyage imaginaire. Le carnet est un abécédaire où se mêlent illustrations au pastel, poésies et selfies réalisés par les enfants.

Le sens artistique des enfants a été également mis à contribution en leur apprenant à regarder, dessiner, manipuler, photographier… (formes, lignes, couleurs, matières, matériaux, luminosité, paysage…), en étudiant des œuvres artistiques. Des sorties autour des TAAF ont été organisées, au Moulin Maïs à Saint-Louis pour découvrir l’exposition « Escales au bout du monde » puis au Musée Stella Matituna pour l’exposition « Tromelin, l’île aux esclaves oubliés » et au siège des TAAF à Saint-Pierre.

Une valorisation de l’ensemble du projet « voyage imaginaire aux TAAF » a été présentée le mardi 28 juin 2016 dans la cour de l’école avec l’exposition des travaux d’élèves accompagnée d’un flash Mob dessin spécial TAAF (une performance collective d’une minute où les enfants créent une fenêtre sur les TAAF) et d’une chorale.

Activités déjà réalisées dans les collèges

Le Club TAAF du collège Jules Solesse de Saint-Paul a été mis en place au cours de l’année scolaire 2015-2016 et a permis aux élèves de découvrir la collectivité et les territoires des Terres australes et antarctiques françaises à travers divers projets. Un concours dont l’objectif était de faire connaître les TAAF aux élèves du collège a été mis en place lors de l’installation de l’exposition « Escales au bout du monde » au sein de l’établissement. Le prix à gagner pour les deux meilleurs élèves était une sortie avec le Club TAAF. Pour cela, un questionnaire a été réalisé par les enseignants et les élèves devaient retrouver les réponses dans les panneaux de l’exposition « Escales au bout du Monde » disposés dans le collège selon des catégories.

Pour en savoir plus sur la faune et la flore des TAAF, des lettres ont été envoyées aux différents chefs de district via le navire ravitailleur des TAAF, Le Marion Dufresne II. Les hivernants de la base Port-aux-Français aux Kerguelen ont répondu en expliquant la vie sur ces îles et en envoyant des photos. Lors de sa venue sur l’île de La Réunion dans le cadre de l’exposition « Tromelin, l’île aux esclaves oubliés » présentée au musée Stella Matutina, l’auteur de la bande dessinée « Les esclaves oubliés de Tromelin », Sylvain Savoia est intervenu au collège Jules Solesse. Il a rencontré les élèves du « club Théâtre » du collège dont la pièce est tirée de cette BD. La représentation a eu lieu au « théâtre sous les arbres » de la ville du Port le 7 juin 2016.

Pour les collèges Albert Lougnon, de la Ravine des Cabris, Trois Mares et Bory de Saint Vincent, le dispositif « Ecriture de lumière », en partenariat avec la direction des affaires culturelles - océan Indien (Dac-oI), les TAAF et l’artiste Vincent Mengin-Lecreulx, a permis de réaliser une action inédite et expérimentale à travers un voyage réel pour certains élèves et imaginaire pour d’autres.

Il s’agit de proposer un voyage immobile aux Kerguelen à des élèves et de développer leur imaginaire en s’appuyant sur des images réelles récupérées avec différents partenaires qui ont eu, eux, la chance de faire ce beau voyage et de vivre cette aventure exceptionnelle. « Les agités des Kerguelen » jouent pendant 30 minutes entre rêve, réalité et fiction. Les élèves (des collèges Albert Lougnon, de la Ravine des Cabris, Trois Mares et Bory de Saint Vincent) ont découvert à travers ce projet artistique les possibilités techniques de l’incrustation vidéo lors des tournages sur fond bleu.

Le but était de faire partager avec d’autres le voyage extraordinaire de quelques collégiens, dans un projet de réalisation cinématographique, tout en leur donnant une meilleure connaissance des TAAF.


Kanalreunion.com