Education-Formation

Prenez un petit-déjeuner équilibré !

Éducation à la santé publique à Trois-Bassins

Sophie Périabe / 12 janvier 2011

Cinquante-cinq marmailles du centre aéré de l’école maternelle de Bois de Nèfles à Trois-Bassins ont eu droit hier matin à un petit-déjeuner équilibré ; l’occasion de rappeler aux enfants et aux parents les bons gestes alimentaires à prendre dès le plus jeune âge.

Le CCAS de Trois-Bassins et l’Atelier Santé Ville, en partenariat avec la PMI de Saint-Leu, ont organisé une action de prévention intitulée “Petit-déjeuner équilibré et hygiène bucco-dentaire” en direction de 55 marmailles de 3 à 5 ans et demi du centre aéré de Trois-Bassins.
« L’objectif est de faire découvrir aux enfants ce qu’est un petit-déjeuner équilibré », précise Cécilia Koson, infirmière à la PMI de Saint-Leu. En effet, nombreux sont ceux qui ne prennent pas de petit-déjeuner, « tout simplement car ils n’en ont pas l’habitude ». Il est donc essentiel de sensibiliser également les parents. Une dizaine ont répondu présents à l’invitation et ont donc pris un petit-déjeuner équilibré avec leurs enfants.
Au menu : lait, pain, miel, jambon, eau et bien sûr des fruits, principalement de saison, un menu équilibré concocté par les personnels du CCAS, en collaboration avec les infirmières de la PMI.

Pour Micheline Jard, élue aux Affaires scolaires et à la Restauration, il est important d’apporter une note « éducative » à ces vacances scolaires. « L’éducation à la santé publique est très importante. Et pour que ça suive à la maison, il faut que les parents montrent l’exemple, ce sont eux les premiers éducateurs de leurs enfants », indique l’élue.

Après le petit-déjeuner, les parents ont eu droit, aux aussi, à un atelier de sensibilisation sur les bons gestes alimentaires au quotidien, dispensés par une infirmière et une puéricultrice de la PMI.
« Beaucoup de parents ne prennent pas le temps de manger avec leurs enfants », insiste Shehnaz Badat, puéricultrice. « Se lever un quart d’heure plus tôt pour prendre un petit-déjeuner est suffisant ». De même, il est important que l’on prenne plaisir à manger, il faut donner envie à l’enfant. On peut par exemple couper les fruits en morceaux, mélanger les couleurs, etc.
Repas le plus important de la journée, car il nous permet d’être en forme, le petit-déjeuner doit rester un moment convivial, de plaisir en famille, et d’éducation pour bien commencer sa journée.

Et après chaque repas, les enfants sont passés au brossage des dents. Là aussi, tout est une question d’habitude, et surtout, les parents, montrez l’exemple !

 Texte et photos Sophie Périabe 


Kanalreunion.com