Education-Formation

Qualitropic à l’heure du Web 2.0

Une solution réunionnaise pour gérer la base de données du Pôle de compétitivité

Témoignages.re / 25 août 2012

Pôle de compétitivité dans l’agro-alimentaire, Qualitropic travaille également à faire avancer l’innovation dans les TIC. Une société réunionnaise vient de lui proposer de gérer sa base de données en utilisant des technologies du Web 2.0.

Parce que la gestion de l’information et la puissance d’un réseau sont le nerf de la guerre, Qualitropic a confié à la société réunionnaise eKoal la création de sa base de données intelligente et interactive.
Annuaire intelligent ? Base de données collaborative ? Cartographie interactive des acteurs ? Si son utilisation est simple, eKoal-IT, dans sa conception et son fonctionnement, n’en est pas moins innovant, indique un communiqué de Qualitropic.
Inspiré des évolutions du web 2.0, l’outil place l’utilisateur et le partage d’information comme clé de voûte du dispositif (cf. par exemple Wikipedia). Ainsi la base de données est commune et partagée (voir encadré ci-dessous).
Conçu et réalisé par une start-up péi eKoal, en partenariat avec le CIRAD et adapté pour Qualitropic, eKoal-IT mise avant tout sur l’interactivité.

Chaque acteur… est acteur

En effet, rien de plus périssable qu’une base de données : d’ailleurs, un répertoire téléphonique contient combien de numéros obsolètes ?
Avec eKoal-IT, l’actualisation se fait par les acteurs eux-mêmes. Imaginez avec votre propre carnet d’adresses perso : votre médecin de famille change de numéro téléphone ? Votre répertoire est mis à jour par lui. Votre conseiller bancaire quitte La Réunion ? Le nom, le téléphone et le mail du nouveau vous sont immédiatement communiqués.
Le concept prend tout son intérêt lorsqu’on imagine les milliers de contacts, noms, mails, téléphone, domaines d’expertise… qu’une base de données comme celle de Qualitropic consacrée à la biodiversité peut contenir, qu’ils soient locaux, régionaux, métropolitains ou internationaux. Chacun gère les informations qui le concernent, peut s’inscrire et mettre à jour ses données à son gré.

Exemple concret d’utilisation

Je suis le patron de Confidoux, artisan local et je cherche à industrialiser la vente de mes produits transformés issus des fruits tropicaux afin d’augmenter ma production et de toucher un plus large marché. Pour cela, je veux trouver un organisme qui va pouvoir m’aider à développer un process de conditionnement automatisé et m’aider à choisir la meilleure saveur pour ma gamme de produits.


1. Je me rends sur ekoal-IT Qualitropic

2. Je recherche dans la catégorie "Compétence recherche" → "Agro-alimentaire" → "Analyse sensorielle" et "Formulation de produits agro-alimentaire", et dans la catégorie "Mission" → "Transfert de Technologie" et je filtre.

3. Je trouve "CRITT" et ESIROI, spécialité Agro-alimentaire". Je contacte donc ces organismes pour leur faire part de mes besoins

Le moteur : la mutualisation

La technologie développée par eKoal se base sur l’actualisation mutualisée d’informations sur les acteurs d’un réseau, principale difficulté rencontrée dans la plupart des sites annuaires, qui sous l’effet de leur démultiplication et du manque de ressources allouées, deviennent obsolètes en très peu de temps. En effet, les réseaux eKoal-IT constituent des vues sectorielles interconnectées à une même base de données permettant de mutualiser l’actualisation des informations et donc la pérennisation des informations sur les acteurs de chaque réseau.

« Notre objectif est de développer ces vues sectorielles sur tous les secteurs d’activité pour arriver enfin à avoir une base de données d’acteurs actualisée en temps réel pour La Réunion et la développer, grâce à notre interface cartographique, à l’international. Nous avons par ailleurs obtenu de l’INSEE une licence spéciale nous permettant de diffuser les informations sur les acteurs de La Réunion (90.000 en mars 2012). Nous disposons ainsi d’une base de données conséquente et exhaustive de plus de 120.000 entités au total à enrichir en fonction des réseaux », explique Jaela Devakarne, gérante de l’entreprise eKoal.

Qui est eKoal ?

Une tête : Jaëla Devakarne, titulaire d’un DEA de biologie et ingénieur des connaissances. Des jambes : Fabrice Grenouillet, ingénieur et développeur informatique. C’est ce tandem qui est aujourd’hui aux manettes d’eKoal, cette jeune start-up, passée il y a trois ans par l’incubateur de la Technopole de La Réunion.

Le constat de base : les acteurs qui travaillent sur un secteur ne se connaissent pas ou mal, travaillent parallèlement, de manière solitaire donc moins fructueuse sur des mêmes problématiques et ne maîtrisent pas toujours les systèmes d’aide et d’accompagnement. Bref, que de temps et d’énergies perdus !

Il n’en a pas fallu plus pour que naisse ce concept de base de données interactive et mutualisée, parce que chacun sait que la compétitivité, ça se booste avant tout en développant son réseau.

Et le concept eKoal-IT peut être étendu à l’infini : la jeune entreprise est d’ailleurs en contact avec de nombreux prospects, comme le CRI (Comité régional de l’Innovation), la CGPME, la COI (Commission de l’océan Indien)…

Le directeur général de l’AFD en déplacement à La Réunion

Le directeur général de l’Agence française de développement, M. Dov Zerah, termine aujourd’hui sa visite de deux jours dans l’île.

Le directeur général de l’AFD est arrivé vendredi matin à La Réunion où il séjourne deux jours, accompagné du directeur du département outre-mer de l’AFD à Paris.

Cette visite intervient après que l’AFD a annoncé un volume historiquement élevé de ses engagements dans les outremers en 2011 avec 1,1 milliard d’euros en croissance de 16% sur 2010.

Des entretiens notamment avec les représentants de l’Etat, les présidences des deux collectivités territoriales, la Région Réunion et le Conseil général, sont au programme de ce déplacement ainsi que la visite de plusieurs projets soutenus par l’AFD.

Plusieurs conventions de financement ou de partenariat seront signées à l’occasion de ces rencontres, en particulier avec la Région Réunion, la Ville de Saint-Denis, le CHU et le TCO.

M. Dov Zerah est le directeur général de l’AFD depuis mai 2010. La dernière visite d’un directeur général de l’AFD à La Réunion date de juin 2004.


Kanalreunion.com