Education-Formation

« Tout a été pensé pour respecter l’environnement »

Inauguration du collège "Aimé Césaire" à l’Étang-Salé les Hauts

Sophie Périabe / 21 août 2009

Après l’ouverture l’année dernière, le collègue intercommunal de l’Étang-Salé et des Avirons a été baptisé Collège "Aimé Césaire" et inauguré hier en présence du préfet de la Réunion, de la présidente du Conseil général, de l’inspecteur d’académie et des maires concernés. Pour l’heure, seuls 260 élèves de 6ème et 5ème ont eu le plaisir de travailler dans les locaux de cet établissement classé HQE (Haute qualité environnementale).

Après 16 mois de travaux et un investissement financier de 16 millions d’euros supportés par le Département et l’Europe, le collège intercommunal "Aimé Césaire" a ouvert ses portes à la rentrée 2008 et a été inauguré à la rentrée 2009.
« Cette première année scolaire (2008/2009 : ndlr) nous a permis d’apprécier la fonctionnalité et l’agrément des locaux à qualité environnementale » a annoncé la principale de l’Établissement, Mme Le Roy Morançais.
En effet, l’année dernière 118 élèves de 6ème ont été accueillis dans l’établissement, les classes de 4ème et 3ème ouvriront sur les 2 années à venir.
Et c’est le nom d’Aimé Césaire, disparu l’année dernière, qui a été choisi par le Conseil municipal de l’Étang-Salé en collaboration avec le Conseil d’administration du collège.
« Vous avez l’honneur de porter le nom de ce poète, homme d’action et écrivain engagé » a indiqué l’inspecteur d’Académie. Sans nul doute qu’Aimé Césaire saura inspirer les enseignants et les élèves, et être un support à l’acquisition des connaissances.
« Il a été choisi pour sa qualité littéraire et son engagement historique et politique », a précisé Jean-Claude Lacouture.
Selon Nassimah Dindar, toutes les conditions sont réunies pour permettre à chacun, élèves, enseignants, personnels de s’épanouir personnellement.

Un établissement classé HQE

Au niveau des équipements, le collège "Aimé Césaire" ne manque de rien, NTIC, 2 plateaux sportifs, un gymnase, un restaurant scolaire, un CDI, des logements de fonctions et bien sur des salles de classe.
« Les jalousies dans les classes permettent une ventilation naturelle, des lames de bois protègent du soleil, le placement des bâtiments a été réfléchi pour éviter l’exposition directe au soleil, au niveau des matériaux utilisés, du traitement des déchets de chantier, tout a été pensé pour respecter l’environnement », a expliqué Estelle Bourdin, architecte du chantier.
« C’est une véritable fierté et cela entre tout à fait dans la politique du Département en faveur du développement durable », a insisté Nassimah Dindar.
D’autre part, un effort tout particulier a été fait en faveur des personnes handicapées, « tout l’établissement est accessible aux personnes à mobilité réduite, un ascenseur leur permet d’accéder aux étages ». De plus, l’établissement accueille en 6ème 4 élèves sourds (2 de Saint- Louis et 2 de la Ravine de la Cabris) venant du centre de la Ressource qui bénéficient de cours adaptés. « Ils ont des cours entre eux et des cours avec les autres élèves afin de faciliter leur intégration dans le milieu ordinaire », a indiqué la principale du collège. Des ateliers d’apprentissage du langage des signes seront également dispensés aux élèves qui le souhaitent.
C’est dans la bonne humeur que les 260 élèves de 6ème et de 5ème ont effectué leur rentrée scolaire. D’ici 2 ans, l’établissement devrait accueillir 700 élèves.

 Sophie Périabe 


Kanalreunion.com