Education-Formation

Un bilan aux multiples réussites

“Opération ordinateurs portables dans les collèges”

Cinthia Fontaine / 4 novembre 2010

Mardi dernier, le Conseil général organisait une visite du collège de Trois-Bassins afin de rendre compte du bilan de l’expérimentation menée dans le domaine des TIC (Technologies de l’information et de la communication).

Afin de réduire la fracture numérique et l’inégalité d’accès aux TIC à La Réunion, le Conseil général mène l’"Opération ordinateurs portables dans les collèges". Des ordinateurs portables ont été remis à près de 1.300 élèves de 9 collèges ruraux et excentrés de l’île. Ces ordinateurs sont mis à disposition des familles tout en restant la propriété de la collectivité. L’opération est doublée de l’équipement des collèges en salle informatique, d’un chariot mobile permettant de transformer une salle de classe banalisée en salle informatique et du renforcement des câblages (accès Internet) de salles. Une clé USB conforte le dispositif en permettant aux élèves de transférer leur travail du collège à la maison sans transporter les ordinateurs.
La remise de ces portables avait été effectuée auprès des collégiens de 5ème en 2008, les élèves arrivant cette année en 3ème, l’expérimentation portant sur 3 ans touche à sa fin. Les équipements en logiciel ont été faits en entière concertation avec les équipes pédagogiques. L’opération a prévu l’ouverture de 18 Contrats uniques d’insertion (CUI), soit deux par collège, pour accompagner le projet et s’occuper de la maintenance des ordinateurs qui, ainsi, n’est pas laissée à la charge des familles.

Impact sur les familles

Le bilan de cette opération retient des impacts positifs à divers niveaux : familial, social à travers l’insertion, éducatif et dans les suites à donner à l’opération.
Dans plusieurs collèges, à la demande des parents, des formations à l’usage des TIC ont été mises en place. A Trois-Bassins, par exemple, un atelier hebdomadaire a été organisé pour les parents volontaires. Cette formule, en plus de permettre aux parents de se former à un outil à la fois nouveau et devenu d’usage quotidien, a permis de créer un véritable lien entre le milieu éducatif et familial. Le Conseil général a ainsi pu noter que les collèges et familles étaient demandeurs de ce genre d’accompagnement.

Impact éducatif

Au niveau des élèves bénéficiant de l’expérimentation, les équipes pédagogiques ont confirmé l’impact positif de tous les outils (ordinateurs familiaux, salle informatique et chariot mobile) sur l’apprentissage et l’acquisition des savoirs, preuve en est le cours de physique où tous les élèves peuvent s’essayer au test de l’oscilloscope virtuel alors que sans les ordinateurs, ces essais auraient été impensables au vu du prix des équipements. L’équipement du collège et le chariot mobile permettent des retombées sur tout l’établissement, même pour les élèves ne bénéficiant pas de l’opération directement. L’accès à la connaissance facilité, la concentration des élèves s’en trouve améliorée.
Une implication forte des établissements, des élèves et des familles a été constatée. L’utilisation de l’outil informatique a permis un allègement des cartables lorsque l’enseignant intègre pleinement l’utilisation de ces TIC au niveau des contenus pédagogiques ainsi que pour le suivi des devoirs. Au collège de La Plaine des Palmistes, la Direction travaille au niveau de l’administration dans la volonté de mettre en application la directive ministérielle d’arriver au zéro papier (Discours Xavier Darcos le 21/05/2008). Le Conseil général ressort de cette expérimentation que, pour une totale efficacité pédagogique, la participation des enseignants ainsi que l’équipement des établissements comme des familles sont primordiaux.

Impact sur l’emploi social

18 CUI d’assistant informatique ont été créés afin d’encadrer l’opération. Formés à l’accompagnement et l’encadrement scolaire, à la maintenance sur équipements bureautiques, ces assistants ont pu aussi recevoir des formations autour de leurs projets personnels d’insertion. Des stages de perfectionnement sur les TIC ont été organisés à la demande tous les deux mois. Premier emploi pour certains, retour pour d’autres, ces emplois ont permis à ces personnes de reprendre le chemin de l’insertion. A Trois-Bassins, 5 CUI ont été signés, car les 3 premiers ont déjà pu retrouver du travail. Le Conseil général a pu constater que ces personnes se sont bien intégrées aux équipes pédagogiques et ont ainsi repris goût à une activité professionnelle.

Impact sur l’avenir

Le bilan de cette opération, qui se termine à la fin de cette année scolaire, est globalement très positif, le temps de la réflexion quant aux suites à donner est venu. Le Conseil général, qui a la compétence des collèges, a pu constater que les équipes pédagogiques sont de plus en plus impliquées dans l’usage des TICE. L’évolution des utilisations de l’informatique s’élargit, laboratoire de langues, sciences… Il est ressorti qu’un tel projet ne peut trouver d’aboutissement social et éducatif si on ne prend pas en compte la problématique des connexions Internet des familles et la problématique de l’usage de l’Internet. Suite à plusieurs demandes, le Conseil général réfléchit à la mise en place de l’Espace numérique de travail (ENT) qui pourrait prendre la place de cette expérimentation, d’autant plus que l’étude de faisabilité de cet outil tant attendu par toute la communauté éducative réunionnaise est arrivée à terme.

Texte et photos CF


Kanalreunion.com