Education-Formation

« Un partenariat gagnant gagnant »

Mobilité éducative et professionnelle au Québec

Témoignages.re / 17 novembre 2009

Cette année encore, une délégation québécoise est venue informer les jeunes réunionnais sur les possibilités d’études et d’insertion professionnelles au Québec

Pour la 6ème année consécutive des représentants des établissements d’enseignement supérieur du Québec sont a La Réunion pour se faire connaître auprès des jeunes réunionnais. Depuis 2004, en effet, un partenariat lie la Région Réunion et le Ministère de l’immigration et des communautés culturelles du Québec. Il s’agit de favoriser l’accueil d’étudiants réunionnais dans les CEGEP(Collège d’enseignement général et professionnel) de cette province francophone du Canada, de favoriser l’intégration professionnelle dans le cadre d’une première expérience ou une installation durable. 18 CEGEP et deux universités vont ainsi rencontrer les jeunes réunionnais, avec en ligne de mire de nouveaux publics : lycéens en BAC professionnel, étudiants en réorientation, jeunes demandeurs d’emplois. Une centaine de formations sont accessibles, dont de nouvelles en mécanique du bâtiment, en technique du travail social.
Depuis 2004, près de 900 étudiants sont partis étudier au Québec. 145 ont choisis de s’installer dans la province ou au Canada, et ils y exercent des métiers tels que technicien en multimédia et informatique, infirmier, éducateurs spécialisés, designers d’intérieur, technicien en comptabilité et gestion,…
En fait, le Québec souffre d’un exode des jeunes vers les grandes villes et d’une baisse de la démographie. Si bien qu’en 2014, 700.000 emplois qualifiés seront à pourvoir.
Pour s’adapter à cette nouvelle vie, les étudiants sont suivis par une chargée de mission de la Région et le ministère de l’immigration. Depuis 2 ans, la sélection des étudiants est plus affinée avec un entretien obligatoire avec un psychologue. Le nombre d’étudiants en partance pour le Québec est limité à une centaine par an. Les étudiants bénéficient du soutien de la Région et de l’ANT : bourses de 700 euros les deux premières années puis de 700 ou 400 euros, la troisième année selon que l’étudiant soit boursier ou non. Sur 28.000 étudiants étrangers au Québec, 500 sont des réunionnais accueillis dans le cadre de ce partenariat avec la Région.

Edith Poulbassia


Kanalreunion.com