Education-Formation

Un robot humanoïde à l’université

École d’ingénieur de La Réunion

Témoignages.re / 19 février 2011

L’école supérieure d’ingénieurs de La Réunion et de l’océan Indien veut former ses étudiants à la robotique, avec l’arrivée de Nao, le robot humanoïde.

« Nao est le premier robot humanoïde qui pose le pied sur le sol réunionnais », dixit Denis Payet, maître de conférence à l’École supérieure d’ingénieurs Réunion océan Indien (ESIROI). Le département STIM (Services des télécommunications, de l’informatique et du multimédia) a présenté Nao hier, au parc technologique. Nao est un robot humanoïde développé par la société française Aldebaran Robotics. Un robot d’une soixantaine de centimètres, qui se déplace, parle et peut adopter des comportements à condition de le programmer. Il intègre la plateforme robotique de l’école qui associe des chercheurs, des ingénieurs, des étudiants et des professionnels. Après les ordinateurs, les smart-phones, les portables et les tablettes, les robots vont être amenés à se développer dans les 30 ans à venir. Les robots humanoïdes comme Nao devraient envahir notre vie quotidienne : robot gardien, robot pompier, robot infirmier, robot d’aide à la personne, robot de compagnie…
L’objectif pour l’école d’ingénieur est de travailler sur la programmation de ces robots, de former les futurs ingénieurs, permettre aux entreprises de se confronter à cette technologie et de développer des produits. Le secteur des TIC est un secteur d’avenir, pourvoyeur d’emplois et dans lequel La Réunion a une place à prendre, notamment dans la région. Pour Denis Payet, il s’agit de faire en sorte que La Réunion ne soit pas seulement consommatrice de ces robots humanoïdes à l’avenir mais qu’elle se positionne parmi les acteurs clés de l’économie mondiale de demain.
Des robots humanoïdes qui, demain, serviront à la surveillance des zones à risque (pitons, cirques, remparts), à l’aide à la décision pour la route du littoral, les incendies ; à l’aide à la protection et aux secours… En attendant, Nao accueillera les futurs étudiants intéressés par l’École d’ingénieur de La Réunion le 23 février, de 14 heures à 18 heures au parc technologique de Sainte-Clotilde.

EP


Kanalreunion.com