Education-Formation

Une centaine de jeunes en formation culturelle

Mobilité pour l’année 2009-2010

Témoignages.re / 20 août 2009

La moitié des jeunes ont choisi de se perfectionner en musique, les autres ont opté pour l’audiovisuel, la danse, le théâtre. La promotion 2009-2010 compte une centaine de jeunes, prêts à suivre les pas d’un Meddy Gerville ou encore d’un Nicolas Médéa, lesquels ont su profiter de l’aide à la mobilité.

Depuis 1998, la Région accompagne les jeunes Réunionnais vers des formations culturelles en France ou à l’étranger. Une centaine de jeunes ou d’acteurs culturels ayant besoin de se professionnaliser vont cette année encore partir pour des formations en musique, en danse, en théâtre, en audiovisuel, ou encore en arts plastiques. Une nouveauté, les étudiants se dirigent vers des pays comme l’Inde, et pourquoi pas plus tard vers la Chine, l’Afrique ou le Canada, souligne Radja Veloupoullé, président de la Commission de l’Épanouissement humain du Conseil régional.
La collectivité, en partenariat avec l’ANT (Agence nationale pour l’insertion des travailleurs d’outre-mer), prend en charge la mobilité dans le domaine de la formation professionnelle. En 2008, l’État avait tenté de remettre en cause le financement de la mobilité pour le secteur culturel. Un désengagement qui finalement ne s’est pas produit.
« Dans le dispositif de mobilité culturelle, le jeune peut bénéficier d’une bourse fixée par la Région, fixée à 85% du coût pédagogique et plafonnée à 4.200 euros. Il doit alors prendre l’attache de l’ANT pour le financement du billet d’avion, de l’Allocation complémentaire d’hébergement et d’une rémunération mensuelle dans le cadre du PIJ/Mobilité, soit environ 700 euros par mois », précise la Région. La collectivité consacre ainsi un budget de 400.000 euros pour cette promotion 2009-2010 des étudiants en formation culturelle.

Fabrice Legros, parrain de la promotion

Parmi les jeunes qui ont bénéficié de cette aide à la mobilité, on peut citer Nicolas Médéa, champion du monde de Hip Hop avec son groupe RAF Crew, Giovanni Paroumanou, danseur pour différentes compagnies, Yoann Rifosta, danseur professionnel au Béjart Ballet de Lausanne en Suisse, Vincent Pinault, élève danseur au Kalakshetra en Inde, Didier Clain, artiste diplômé de l’Academy of Fine Arts en Pennsylvanie qui expose aux USA et à Paris, et bien sûr les musiciens comme Meddy Gerville, Jim Célestin, Yoann Calciné...
L’un d’eux, Fabrice Legros, auteur de l’album "Nénin" sorti en 2008, est d’ailleurs le parrain de la promotion 2009-2010. Il a accueilli hier les étudiants au Conservatoire à Rayonnement Culturel, afin de les encourager.
Pour finir, des étudiants se sont succédés sur scène : Kilian Saubusse, en master Performance en batterie à Londres ; Naouel Bessai, en formation de vocaliste Jazz professionnel à l’ARPEJ de Paris ; Diane Malet, élève danseuse au Ballet junior de Genève ; Marine Bachelier, inscrite à l’examen d’aptitude technique de danse à CHOREIA de Paris ; et Laurent Minatchy, en formation pédagogique au diplôme d’État de danse à CHOREIA.

Texte et photos Édith Poulbassia


Kanalreunion.com