Education-Formation

Une classe préparatoire aux concours des fonctions publiques

Université de La Réunion

Témoignages.re / 22 août 2017

Ce lundi 21 août, les 26 étudiants ayant réussi les épreuves de sélection de la classe préparatoire aux concours de catégorie A et A+ des fonctions publiques de l’Université de La Réunion ont effectué leur rentrée sur le campus du Moufia, accueillis par Frédéric Miranville, Président de l’Université de La Réunion, Jean-Marc Rizzo, Doyen de la Faculté de Droit et d’Economie et Maurice Barate, Secrétaire Général de la Préfecture et Faneva Rakotondrahaso, Responsable pédagogique.

JPEG - 49.2 ko

 

Cette classe préparatoire, dispositif unique dans la République fruit de trois années de travail entre l’Université de La Réunion, l’État, le Conseil Régional de La Réunion, la délégation régionale du Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT), l’Institut Régional du Management en Santé de l’Océan Indien (IRMSOI), le Centre Hospitalier de La Réunion, l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po) et Pôle Emploi, prépare donc aux concours administratifs mais, à la différence des ’classes prépas’ classiques, elle permet également de valider un niveau Master 1 (Bac +4).

En effet, la classe préparatoire est adossée à la première année de Master en droit public ou de Master en économie appliquée. Ce socle commun est complété par des modules transversaux et spécifiques à la préparation aux concours administratifs et comporte également des e-cours assurés par Sciences Po Paris.

Aux étudiants et partenaires présents au sein de l’amphithéâtre D2 de la Faculté de Droit et Économie pour cette rentrée, le président de l’Université a rappelé les objectifs du Schéma Opérationnel de l’Université de La Réunion adossé au contrat d’établissement voté le 10 juillet par le conseil d’administration, et dont l’objectif stratégique est la réussite pour toutes et tous en matière de formation. Pour y parvenir, les actions suivantes sont mises en place :

· Offrir des parcours pédagogiques adaptés aux projets personnels et professionnels

· Renforcer l’attractivité de l’offre de formation universitaire

· Adapter l’offre de formation aux besoins du territoire