Education-Formation

Une école à taille humaine

Maison familiale rurale de l’Ouest

Cinthia Fontaine / 2 mars 2012

La Maison familiale rurale de l’Ouest (MFRO) organisait hier sa journée porte ouverte. Située à La Saline Saint-Paul, elle accueille des élèves de la 4ème au Bac pro.

164 élèves pour 7 classes sont inscrits cette année dans les différents cursus. Les MFR, associations loi 1901 sous contrat avec le Ministère de l’Agriculture, proposent des formations agricoles en alternance étalées sur 3 niveaux.
Pour le niveau VI, cycle orientation collège des 4ème et 3ème, il s’agit de classes de l’enseignement agricole.
Pour le niveau V, une formation CAPA Services en milieu rural et une seconde Pro Nature-Jardin-Paysage-Forêt/Travaux des aménagements paysagers.
Pour le niveau IV, la MFRO propose la seule formation en alternance sur l’île de Bac pro Aménagements paysagers.
Les Maisons familiales rurales s’appuient sur une pédagogie de l’alternance en valorisant l’élève et son intégration à la fois au niveau familial, scolaire, professionnel. Elles mettent en avant les valeurs de la vie collective et familiale, la cohésion de groupe, la création et la réalisation de projets.
Elles accueillent des jeunes de 14 ans à 20 ans dans des classes de maximum 25 personnes. Un éducateur référent suit les élèves tout le long de son cursus. Les Bac pro de cette année ont par exemple le même référent qui les suit depuis la Seconde, ce qui permet de connaitre les personnes individuellement et de proposer ainsi le meilleur suivi. Pendant leur semaine d’internat, la responsabilité des lieux leur incombe. Tout l’entretien du site est effectué par des équipes d’élèves. Les réalisations sur site sont elle aussi laissées au soin des élèves qui apprennent ainsi à monter un projet de A à Z .

Les élèves du cycle collège ont 24 semaines de stage sur l’année scolaire où ils pourront découvrir 4 métiers puisqu’ils devront trouver par eux-mêmes les 4 maitres de stages. L’apprentissage théorique se fait à travers de ces découvertes professionnelles grâce au rapport de stage que le jeune doit rendre en entretien individuel avec son moniteur. Seize semaines de cours en internat leur sont données au sein de l’établissement. Le cursus leur permet d’acquérir une formation générale et technologique en associant la découverte du travail en entreprise, la mise en valeur des capacités manuelles et techniques et l’obtention de leur niveau scolaire leur permettant de poursuivre des études. L’enseignement n’est pas linéaire, mais s’attache par thème à donner réalité au savoir acquis. Les élèves bénéficient d’un suivi pédagogique personnalisé. 100% des élèves continuent leur formation après leur 3ème. Suite à la réforme des examens, les résultats du Brevet 2011 n’ont pas été aussi bons que les autres années (40% de réussite contre 80% habituellement), la MFR a donc choisi d’intégrer au cursus un adulte relais de la lutte contre l’illettrisme.

Le CAPA Services en milieu rural offre une formation générale et technique leur permettant soit de continuer leurs études ou d’entrer dans la vie active dans les secteurs du service à la personne, de la vente et la restauration en milieu rural ou l’accueil et l’animation.

Le Bac pro Aménagements paysagers permet d’acquérir une bonne maîtrise des techniques utilisées en aménagement paysager, secteur où l’offre d’emplois reste importante. Il offre comme débouchés les métiers de jardinier/paysagiste, ouvrier qualifié, chef d’équipe, chef de chantier, ou la création d’une entreprise. En 2011, il y a eu 100% de réussite aux examens. Sur les 10 personnes, 6 ont choisi de continuer leurs études et sont actuellement en BTS, une a créé son entreprise, une est salariée et 2 enchainent les petits contrats.

Grace à l’alternance, la MFR ne reçoit que quelques dizaine de jeunes (80 maximum) en même temps, ce qui permet entre le personnel encadrant et les élèves un véritable rapport humain. La pédagogie de la MFR s’appuie sur un partenariat avec les familles. Les visites aux familles permettent un échange vers l’extérieur, non plus en sens unique comme dans l’Éducation nationale.
L’entrée dans l’école se fait après un entretien où la motivation du jeune est plus importante que son niveau scolaire. Elle s’inscrit dans le désir d’un parcours professionnalisant.

Un projet innovant à la rencontre de La Réunion

La filière Bac pro entame cette année un projet innovant lié à la réforme de l’enseignement. Les élèves travaillent sur un projet du battant des lames au sommet des montagnes.

Sur 3 phases, ils découvriront 3 milieux dit urbains à 3 altitudes. La première phase en cours cette année pour les Secondes les amènera au battant des lames, puisque lors d’une semaine au Village Corail, ils participeront à un concours de radeau en partenariat avec la commune de Saint-Paul. Les élèves devront construire leurs radeaux à partir de matériau naturel qui seront laissés à leur choix et créer une embarcation qu’ils mettront à l’eau pour un périple dans le lagon.

La deuxième phase en Première sera la fabrication d’une piste de VTT à La Saline. Elle devra répondre aux critères de la Jeunesse et des Sports afin d’être validée. La MFR espère un partenariat avec le Conseil général afin d’équiper l’établissement de VTT.

La 3ème phase "La vidéo, la vie des Hauts, l’avis des Hauts" amènera les jeunes à rencontrer les gramoun des Hauts. Parcours intergénérationnel qui leur permettra de découvrir la vie lontan des Hauts de l’île et ses traditions. Les élèves filmeront ces rencontres.

De ces trois actions, les élèves monteront un film qui synthétisera ce travail mené sur 3 ans. Ce travail comptera dans leur appréciation.


Kanalreunion.com