Education-Formation

Une manière de prévenir l’illettrisme chez nos marmailles

Opération “Coup de pouce clé”

Témoignages.re / 19 novembre 2010

Durant 6 mois, 20 marmailles de CP de deux écoles de Saint-Louis ont participé à l’opération “Coup de pouce clé” dans le cadre du projet de réussite éducative. Une opération destinée à transmettre aux enfants le goût de lire et d’écrire.

Après Saint-Pierre et Saint-Denis, Saint-Louis est la troisième ville à bénéficier du projet.
La convention a été signée le 27 janvier 2010 entre la Ville de Saint-Louis, l’AAPSL (Association d’aide aux parents de Saint-Louis) et l’Apfée (Association pour favoriser l’égalité des chances à l’école), qui accompagnent ce dispositif en mettant en œuvre les moyens logistiques et humains. Apporter un soutien aux enfants qui ne bénéficient pas d’une aide familiale à la sortie du cadre scolaire, telle est la mission première de ce dispositif. Une mission visant à miser sur la réussite scolaire des sections préparatoires dans l’apprentissage de la lecture et l’écriture.
Deux écoles ont été retenues pour tester ce dispositif : l’école Jean Macé et l’école Raphaël Barquisseau. Les enfants étaient répartis dans des clubs de lecture, par groupe de 5, encadrés par des animateurs et des enseignants, sous la coordination des directeurs de ces établissements.
Dans ses missions, l’Apfée a souhaité une implication significative de la part des parents qui s’engagent à aider et encourager leurs enfants à la maison autour de l’apprentissage de la lecture et du travail scolaire.
Une sorte de contrat était alors signé entre l’élève, les parents, l’animateur, les coordinateurs et la mairie.
Les animateurs étaient chargés de prendre en charge quatre fois par semaine, le soir après l’école, les cinq enfants du club. Les séances d’une heure et demie s’organisaient autour d’activités précisément définies, limitées au « dire, lire et écrire ». Par ailleurs, ces animateurs avaient pour mission de mettre progressivement les parents en confiance (aide aux respects du contrat) avec pour objectif de passer le relais en fin de “coup de pouce clé”.
Hier, à l’école Raphaël Barquisseau, l’heure était au bilan pour les différents intervenants, les professeurs, les animateurs, les enfants et les parents.
Il en ressort un bilan plus que positif de par les avis des acteurs et collaborateurs. Une efficacité et utilité de l’opération qui se traduisent par une plus grande motivation chez les enfants, plus d’aisance de l’apprentissage et une nette progression dans la lecture et l’écriture. On note aussi qu’il s’est développé une participation plus soutenue des parents dans l’accompagnement des enfants de ce dispositif.

Sophie Périabe


Kanalreunion.com