Education-Formation

Zoom sur le Campus de l’océan Indien

À la Commission permanente de la Région

Témoignages.re / 12 août 2009

Lors des Commissions permanentes des 15, 21 juillet et 4 août, les élus du Conseil régional ont approuvé plusieurs dossiers concernant une des compétences de la collectivité : la formation. À cette occasion, les élus ont voté le programme des formations qui se tiendront au Campus professionnel de l’océan Indien. Implanté à Saint-Pierre, ce nouvel équipement accueillera ces premiers stagiaires dans les jours à venir. Un communiqué de la Région rappelle l’objectif de cet outil.

La carte pédagogique des formations dispensées par le Campus océan Indien pour les années 2009/2010 a été adoptée par la Région et ses partenaires.
La carte pédagogique regroupe 3 structures pédagogiques distinctes et intègre des unités de formation se déroulant sur place, soit dans leur intégralité, et c’est le cas, entre autres, pour les sections transférées ou programmées, soit partiellement par une mise à disposition de plateaux techniques ou de salles banalisées.
Le dispositif de formation professionnelle initiale recouvre des formations sous contrat d’apprentissage, des formations universitaires en alternance ou des formations sous statut scolaire, celui-ci se distinguant par des formations débouchant sur des diplômes de l’Éducation nationale, allant du niveau V (CAP-BEP) au niveau II (Licence professionnelle). Le dispositif de formation professionnelle des demandeurs d’emploi concerne des publics demandeurs d’emploi à la recherche d’une qualification. La finalité de ces parcours est la délivrance d’une certification de type Certificat de qualification professionnelle, Titre professionnel du ministère chargé du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Enfin, le campus travaillera sur la formation professionnelle continue, et cela intéresse particulièrement des personnes en activité.
Les formations proposées au Campus océan Indien traitent des sujets divers tels que l’adaptation des compétences liées à la fonction ou l’évolution des acquis relatifs au poste de travail. La durée des stages est variable. Elle débouche sur une attestation de formation ou une qualification professionnelle, reconnues par les branches professionnelles.
Les pôles d’activités de formation du Campus sont le transport et la logistique, le tourisme, le tertiaire, les services à la personne, la menuiserie, la maintenance industrielle, l’hygiène, l’horticulture, l’informatique, le bâtiment et le secteur de l’automobile et de la moto, ces deux derniers pôles étant les plus importants. Le Campus accueillera chaque année plus de 1.500 apprenants, et le nombre prévisionnel de formations prodiguées sur le site est à la hausse.
Par ailleurs, dans le cadre du transfert des sections de formation déjà implantées dans d’autres lieux sur le site du Campus, afin de permette une formation plus efficace, de réduire les coûts de fonctionnement et de mutualiser les moyens, la Région a engagé 700.000 euros pour permettre cette opération.


3,8 millions d’euros votés pour la formation

Mis à part le Campus océan Indien, d’autres questions relatives à la formation ont fait l’objet de décisions prises par les élus de la Commission permanente de la Région. Ces décisions engagent des financements de la collectivité, et des co-financements de l’Union Européenne. En voici le détail :

• Bilan de compétences
Pour les stagiaires des actions préparatoires à la qualification et à l’insertion des publics en difficulté, engagement d’une enveloppe de 420.000 euros pour la période 2009/2010.

• Dispositif "entreprise d’entraînement pédagogique"
Reconduction du programme dans la zone Est pour un montant de 277.600 euros pour la période 2009/2010. (co-financement européen).

• Commerce et services
Mise en œuvre du projet de dispositif de formation professionnelle “Commerce et services 2009” et engagement d’une enveloppe de 421.500 euros pour la formation et de 341.468 euros pour la rémunération des stagiaires (co-financement européen).

• Agriculture
Réalisation d’une étude sur le devenir des stagiaires agricoles à l’issue des promotions 2004 et 2005, afin d’ajuster la formation aux besoins. Engagement d’une enveloppe de 16.107 euros.

• PIL (Projet d’initiative locale)
La Région soutient les projets présentés à Saint-Louis (Gravières de l’Étang du Gol), Bras-Panon (berges de la rivière des Roches), Saint-Paul (case de la ravine Daniel et formation à l’installation de panneaux photovoltaïques), Tampon (rénovation de l’école primaire du Grand Tampon), Sainte-Marie (réhabilitation des sites et équipements de proximité). Le montant total de l’apport de la Région à ces actions s’élève à 200.025 euros, opérations pour lesquelles une participation de l’Europe sera de 466.726 euros.

• Bourses sanitaires et sociales
Le coût annuel des bourses octroyées aux étudiants des élèves des écoles et instituts paramédicaux et sociaux est de 1,7 millions d’euros dont 70% sont pris en charge par l’Europe, 30% par la Région.


121.250 euros pour les lycéens

• Fonds commun des services d’hébergement : pour les lycées Jean Hinglo (Le Port) et Amiral Lacaze (Saint-Denis) : 33.000 euros.

• Magazine pour les lycéens : 5.000 euros à l’association Typo Multimédia Lycéen Francophone d’information pour la réalisation d’un numéro spécial sur La Réunion et la zone océan Indien.

• Stages hors académie : pour la session de novembre à décembre, pour 49 élèves des lycées professionnels Jean Perrin (Saint-André), de Saint-Pierre et le lycée de Bellepierre : 29.250 euros.

• Dotations : dotation d’équipement spécifique pour l’internat du lycée de Vue-Belle : 20.000 euros (acquisition d’équipement). Dotation de fonctionnement et d’équipement à l’EMATT (équipe des agents TOS) du lycée professionnel de Saint-Pierre : 34.000 euros.


Kanalreunion.com