Energies

25% d’économies grâce au développement durable

Pierre Yves Ezavin, responsable de secteur Ouest, en charge de la filière construction durable à l’ARER

Témoignages.re / 31 mai 2010

La publication de nouvelles normes de construction sur la base de travaux effectués à La Réunion est une première étape importante. Cela permet notamment de voir sa facture d’électricité diminuer de 25%. Mais il est possible d’aller plus loin, et c’est que propose déjà un référentiel de construction créé à La Réunion : PERENE.

La construction durable puise-t-elle une partie de son inspiration dans les cases traditionnelles de La Réunion ?


- Effectivement, à l’échelle de la maison individuelle, la construction durable adaptée aux "bas"(Altitude inférieure à 800 mètres) de La Réunion tire son expérience des cases traditionnelles réunionnaises.
Nous pouvons retrouver un ensemble de thématiques et de solutions techniques qui contribuent au confort thermique de l’habitant :

- Utilisation de matériaux locaux.

- Ventilation Naturelle par des ouvertures conséquentes en façades.

- Protection Solaire des parois opaques verticales (murs) par des varangues.

- Protection Solaire des baies par des casquettes bois ou métalliques.

- Utilisation de matériaux de faible inertie thermique comme le bois.

- Végétalisation des abords de la maison.

- Utilisation du bois pour la cuisson et le chauffage.

La pause d’un isolant au niveau des parois opaques horizontales (toiture), des parois opaques verticales (murs) et la mise en place de chauffe eau solaire et de brasseurs d’air sont de nouvelles technologies qui donnent un confort supplémentaire à la case créole.

La construction "durable" d’un immeuble de logement demandera plus d’efforts sur la conception afin que tous les habitants puissent bénéficier du même confort au sein du logement.

La réglementation thermique DOM, est-ce la reconnaissance de solutions techniques mises en œuvre à La Réunion ?


- La RTAA DOM a été établie, pour la partie thermique, sur les modèles de calculs, les outils et les solutions techniques qui ont été développé à La Réunion.
En effet, l’outil PERENE, (PERformance ENErgétique des bâtiments) établi en collaboration par la DDE, la Région Réunion, le LPBS, IMAGEEN, a inspiré fortement tant en terme d’architecture que de performance thermique, les textes de lois de la RT DOM. 
Cependant, l’outil PERENE est bien plus performant en terme d’isolation et de protection solaire que la RTAA DOM. De plus, il traite de toutes les catégories de bâtiment, alors que la RTAA DOM n’est applicable que sur les habitations.

Avez-vous déjà évalué l’économie énergétique que permettra d’obtenir l’application de la réglementation thermique DOM ?


- La RTAA DOM, impose :

- La mise en place d’un chauffe-eau solaire, soit une moyenne de 1500kWh d’économie pour un foyer de 4 personnes

- la mise place de protections solaires, et d’isolation, ce qui éviterai la mise en place de climatiseurs (en moyenne 2/foyers, soit 2500kWh d’économie)

Ainsi, si un logement était équipé (soit une consommation moyenne de 4.500kWh/an pour 4 personnes), et si on tient compte des taux d’installation d’équipement :

- 40% Chauffe-eau électrique

- 20% Climatiseur,
on peut considérer que la RT DOM va économiser en moyenne par foyer :
2500 *20% =500kWh
1500*40%= 600kWh

En moyenne, à La Réunion à l’échelle du foyer, la RTAA DOM permettra une économie d’énergie d’environ 1100kWh/an sur une consommation de 4.500 kWh, soit 25% d’économie sur la facture d’électricité.

Pensez-vous qu’il soit possible d’aller vers une norme engageant encore davantage le constructeur dans le développement durable ? Existe-t-il ailleurs dans le monde des normes qui vont plus loin que la réglementation thermique DOM ?


- La RTAA DOM, n’est qu’un début !
Il s’agit de la première règlementation thermique pour les DOM. Elle n’est pas assez contraignante pour que l’on qualifie les réalisations conformes de "construction durable". Elle a le mérite de fixer des règles de construction qui n’étaient pas prises en compte pour le confort thermique et acoustique des logements.
De plus, quand on parle de construction durable, on aborde les thèmes de maîtrise des consommations d’eau, d’énergie, des matériaux etc...
Il s’agit d’un concept global où l’on prend en compte l’environnement, la construction et la déconstruction du bâtiment.

Ainsi, l’évolution de la réglementation ira vers des bâtiments basse consommation "BBC", avec une source de production d’énergie locale et des consommations d’eau et d’énergie réduites au maximum.


Agence Régionale de l’Energie Réunion

Pour le Développement Durable, l’Adaptation au Changement climatique, les Energies Renouvelables et la Maîtrise de l’Energie pour la construction, l’aménagement et le transport durable
www.arer.org , Espace Info Energie, conseils pratiques et gratuits au 0262 257 257


Kanalreunion.com