Energies

Amélioration de la qualité de la desserte électrique et solidarité envers les clients les plus démunis

EDF et SIDELEC

Témoignages.re / 11 octobre 2010

Le travail en commun d’EDF et de SIDELEC a été exposé vendredi de la semaine dernière au siège du premier organisme cité. Ils s’inscrivent dans une coopération étroite et pérenne pour améliorer la qualité de la desserte électrique et en matière de solidarité vis-à-vis des clients les plus démunis

Les 24 communes de l’île ont délégué au SIDELEC (Syndicat intercommunal d’Électricité de La Réunion), la réalisation des réseaux moyenne et basse tension permettant l’alimentation en électricité des zones rurales, EDF ayant cette responsabilité en zone urbaine. Les réseaux sont essentiellement composés de lignes et de nombreux transformateurs qui permettent de passer de la moyenne tension (15.000 volts) à la basse tension (230 volts).

Le SIDELEC et EDF unissent aujourd’hui leurs efforts pour équiper les réseaux de nouveaux transformateurs plus performants, présentant de meilleurs rendements de transformation électrique. Ces nouveaux matériels permettent de limiter les pertes techniques (pertes fer) et de réaliser ainsi des économies d’énergie. EDF accompagne le SIDELEC dans cette démarche en finançant les surcoûts de cette nouvelle technologie.

Par ailleurs, les conditions générales de vente d’électricité à la clientèle évoluent en faveur des clients les plus fragiles. Les nouvelles dispositions allègent la facture des clients en situation de précarité ; une bonne nouvelle dans le contexte social actuel difficile que connaît La Réunion.


Éviter l’émission de 360 tonnes de CO2/an

EDF et le SIDELEC ont décidé conjointement que dorénavant tous les transformateurs installés par le SIDELEC seront à pertes réduites. Cette nouvelle technologie doit permettre de :
• limiter les pertes sur le réseau électrique au niveau des 150 transformateurs (400 Kva) à changer et qui permettront d’éviter l’émission de 360 tonnes de CO2/an, c’est l’équivalent de 600.000 heures de marmite à riz. C’est un vrai progrès environnemental pour La Réunion et qui participe de façon notable à l’objectif GERRI 2030.
Le surcoût lié au changement de technologie pour tout nouveau transformateur changé sera pris en charge par EDF, ce surcoût étant de l’ordre de 250.000 euros au total.


Des dispositions particulières et courageuses pour les clients les plus fragiles

Toute entreprise qui souhaite se développer doit avoir une facturation et une gestion saine et rigoureuse, il en va de son image et de la nécessaire obligation d’un traitement équitable de ses clients. EDF et le SIDELEC ont souhaité que les conditions générales de vente soient assouplies pour les clients démunis ou en difficulté financière compte tenu du contexte économique actuel.
Ainsi, il est décidé d’un commun accord qu’il n’y aura pas d’installation de compteur pré-paiement sur l’île de La Réunion. Cette disposition aurait pu permettre à EDF d’être payée plus rapidement, mais EDF et le SIDELEC considèrent que la situation sociale et économique de l’île doit inciter à prendre des dispositions particulières et courageuses, à destination des clients les plus fragiles.
De la même façon en ce qui concerne les pénalités de retard de paiement des factures, de l’ordre de 15 euros, elles ne seront pas appliquées aux clients démunis.


Kanalreunion.com