Energies

Deux permis de géothermie accordés en France
Zéro kalbass à La Rényon !

À quand le droit à l’autonomie énergétique pour le peuple réunionnais ?

Témoignages.re / 4 mars 2013

La ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a signé jeudi dernier deux nouveaux permis exclusifs de recherches de géothermie haute température en France. La géothermie est dite à "haute température" quand les fluides dépassent 150 degrés.

Le "Permis de Chaudes Aigues-Coren", situé dans les départements du Cantal et de la Lozère, a été délivré à Electerre de France SAS. Le "Permis de Pau-Tarbes" (Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées) a été délivré à Fonroche Géothermie SAS.

Pas de fractures

La géothermie haute température prélève des eaux à grande profondeur, soit directement dans une nappe, soit au travers de réseaux de failles où elles circulent naturellement. La technique ne crée pas de fractures. Les eaux prélevées, refroidies, sont réinjectées.

Ces eaux peuvent être utilisées à deux fins : soit pour la production d’électricité dans des centrales géothermiques, pour la production d’électricité et de chaleur en cogénération ; soit uniquement pour l’alimentation en chaleur.

Une énergie renouvelable

La géothermie permet de produire de l’énergie à partir de ressources renouvelables et sans aucune émission. C’est une filière qui doit être encouragée et soutenue, a déclaré Delphine Batho, la ministre.

En 2011 en France, la géothermie a permis d’éviter de consommer l’équivalent énergétique de 440.000 tonnes de pétrole, essentiellement comme moyen de chauffage.

La production d’électricité reste elle minime (environ 0,1% de la production d’électricité renouvelable en France), selon le ministère.

Signe de la relance de cette filière énergétique, un nombre croissant de demandes de permis a été déposé. 18 sont actuellement en cours d’instruction au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

Et qu’en est-il à La Réunion, depuis que Didier Robert, en complicité avec le socialiste Michel Vergoz, a cassé le projet d’autonomie énergétique de La Réunion lancé par l’Alliance avec Paul Vergès pour 2025 ? Zéro kalbass !


Kanalreunion.com