Energies

Energies renouvelables : Cap sur les projets énergétiques de La Réunion innovante

Conférence Témergie

Témoignages.re / 4 décembre 2009

Avec déjà 36% d’énergies renouvelables dans la production électrique, des projets en énergie marine ou encore en géothermie, La Réunion fait preuve de volontarisme pour atteindre l’objectif d’autonomie énergétique en 2025. L’association Témergie souhaite nouer une collaboration avec les membres du pôle de compétitivité national Capenergies pour soutenir les projets de recherche et développement. C’est l’objectif de la conférence qu’elle organise depuis hier.

La conférence “Projets énergétiques de La Réunion innovante” s’est ouverte hier à l’Hôtel de Région. Organisée par l’association Témergie et le pôle de compétitivité national Capenergies, cette rencontre traite des projets de recherche et développement dans le domaine des énergies renouvelables, de maîtrise et de stockage de l’énergie. « L’objectif de cette conférence est de présenter et d’échanger sur les projets de recherche et développement menés à La Réunion et au sein du pôle de compétitivité Capenergies en vue de partager les expériences et de donner naissance à de futurs projets collaboratifs impliquant des acteurs réunionnais et des acteurs membres du réseau Capenergies ».

Le partage des expériences menées en Corse, en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et à La Réunion devrait donc déboucher aujourd’hui sur des pistes de collaboration. Les thèmes retenus correspondent à la maîtrise de l’énergie, à l’hydrogène et au stockage de l’énergie, à la biomasse et aux énergies marines. Ceux-là même qui vont contribuer à l’autonomie énergétique de La Réunion en 2030.

Témergie est une association d’entreprises (GTOI, Haclave OI, Groupe Dijoux, EDF, Tenésol, etc…), d’organisations professionnelles (BTP, SABR, Chambre de Métiers et de l’Artisanat, etc…), d’organisations publiques et associations (Région Réunion, Université, Technopôle, etc…) créée en 2007 à l’initiative de la Technopôle. Son objectif, « accompagner les projets de recherche et développement et les projets structurants de façon la plus large possible pour le développement économique de La Réunion », explique Michel Dijoux, président de Témergie.

Capenergies, une nouvelle étape pour Témergie

Avec l’adossement de Témergie à Capenergies en 2008, c’est une nouvelle étape, assure Michel Dijoux, qui permettra de lever des financements et de bénéficier d’un réseau. Capenergies est un pôle de compétitivité qui s’intéresse aux problématiques énergétiques des régions insulaires et régions périphériques maritimes. Il compte aujourd’hui pas moins de 410 membres de l’industrie, de la recherche, et la formation en région PACA, en Corse, Guadeloupe, Monaco et La Réunion. Il porte 235 projets labellisés, dont 125 financés, assurent Serge Durand, président de ce pôle de compétitivité.

La Corse, représentée par Jean-Charles Vallée, commissaire du volet corse de Capenergies, témoignait hier de l’intérêt du pôle de compétitivité : « Capenergies nous aide à vivre nos contraintes comme une chance, c’est-à-dire comme des leviers de développement. Nous devons être innovants, sortir des sentiers battus car nous n’arrivons pas à dupliquer ce qui se fait en dehors de chez nous ». A travers le réseau Ilenergies de Capenergies, Jean-Charles Vallée a appelé à une plus grande collaboration entre la Guadeloupe, La Réunion et la Corse. « Tout nous pousse à converger, et pourtant, le dialogue ne se fait pas et ne se concrétise pas par des projets », a-t-il regretté. La conférence de Témergie pourrait être un point de départ.

EP


Kanalreunion.com